CAMEROUN :: Revendication des droits d’auteurs : Isidore Modjo prend la CRTV prise en otage pendant 05 minutes :: CAMEROON
CAMEROUN :: Revendication des droits d’auteurs : Isidore Modjo prend la CRTV prise en otage pendant 05 minutes :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA CAMEROUN :: Revendication des droits d?auteurs : Isidore Modjo prend la CRTV prise en otage pendant 05 minutes :: CAMEROON
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • jeudi 22 décembre 2016 09:19:24
  • 5786

CAMEROUN :: Revendication des droits d’auteurs : Isidore Modjo prend la CRTV prise en otage pendant 05 minutes :: CAMEROON

L’auteur du générique des journaux radiodiffusés du média gouvernemental camerounais, qui menace d’en brouiller le signal le 31 décembre à 20 heures au moment du discours de fin d’année du président de la République, en a fait la démonstration ce 21 décembre, en brouillant le signal de la radio d’Etat à 11 heures.

Depuis 20 ans, Isidore Modjo, n’a reçu aucun copeck de la Crtv dont il est pourtant l’auteur de l’émouvant, célébrissime et très marqueur  générique qui accompagne ses éditions de journaux radiodiffusés. Ayant intenté une procédure judiciaire sans suite contre le média gouvernemental en 2010, ce producteur cinématographique, après de multiples tentatives de négociations pour obtenir réparation pour près de 2 milliards FCFA qu’il réclame à la CRTV, a entamé des sit-in depuis plusieurs mois.

Le producteur-réalisateur qui dit pouvoir se contenter d’une somme de  50 millions FCFA, tient un sit-in depuis quelques jours  devant le ministère de la Communication à Yaoundé. « Si mes droits ne sont pas payés, je vais brouiller le signal de la CRTV le 31 décembre 2016 à 20 heures lorsque le chef de l’Etat va s’adresser à la nation », a-t-il alors confié à la presse.
 
Une menace que minimise Charles Ndongo le directeur général de la Crtv qui ne croit pas Isidore Modjo capable d’une telle prouesse technologique. C’est ainsi que pour lui apporter la preuve du contraire, Isidore Modjo a,  ce 21 décembre 2016, démontré  à tout le monde, qu’il a les moyens de mettre à exécution sa menace. Il est exactement 11 heures lorsque Isidore Modjo lance à la presse : « Suivez la Crtv radio, et voyez comment je vais en brouiller le signal ». Chose promise, chose due.  Pendant 05 minutes, le signal de Crtv, a effectivement été brouillé.

 Qu’Isidore Modjo brouille ou  non le signal de la Crtv le 31 décembre 2016 lors du discours du chef de l’Etat, il est peut-être temps qu’au plus haut sommet de l’Etat, soit résolu, la solvabilité des droits de l’auteur du générique des journaux radiodiffusés de la Crtv, un média qui vit sous la main du contribuable, afin que nul, ne soit pas accusé, d’avoir « sali  l’image de marque de notre pays », quand il serait tard, et que l’affaire serait portée auprès des instances juridictionnelles internationales habilitées.

22déc.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo