Camer.be
SUISSE :: Cameroun : Apres leur ultimatum à Paul Biya, les activistes frappent à Genève (Video) :: SWITZERLAND
SUISSE :: POLITIQUE
  • CODE : Jean Yves Mahel
  • lundi 10 octobre 2016 08:57:55
  • 37699

SUISSE :: Cameroun : Apres leur ultimatum à Paul Biya, les activistes frappent à Genève (Video) :: SWITZERLAND

Dans un communique publie vendredi dernier (08 octobre 2016), les organisations citoyennes de la Diaspora Camerounaise, (CODE, CCD, CAMDIAC) connues pour leurs actions coup de poings, lançaient un ultimatum au Président Paul Biya qui avait retrouvé l’hotel Intercontinental apres avoir pris au 71e sommet des Nations Unies

Les activistes Camerounais reprochaient au Président Paul Biya, entre autres, d’avoir choisi d’aller se cacher dans le cadre douillet de l’Intercontinental, très loin de la misère ambiante qui est le seul héritage de sa longue carrière, alors que tous les autres dirigeants rentraient chez eux  pour s’occuper de leurs pays, et d’y mener « une vie de monarque », en « dilapidant l’argent du contribuable ». Ils donnaient à cet effet un ultimatum au Président pour quitter les lieux dans les 48 heures, faute de quoi ils iraient le déloger.
 
Mais, les activistes n’ont pas attendu l’expiration de leur ultimatum pour passer a l’action. En effet, décidés a en découdre avec le président « et la confrérie alimentaire qui l’accompagne » ils ont monté une garde aux alentours de l’hôtel . Samedi matin, Emmanuel Kemta, Chef des Operations du CODE, planqué dans un poste d’observation, a observé un mouvement qui l’a convaincu que le Président s’apprêtait a quitter les lieux. Vêtu d’un treillis militaire et d’un turban au couleur du drapeau du Cameroun sur la tête, il a fait irruption matinale devant l’hôtel, flanqué d’un cameraman, et a fait un grabuge terrible qui a mis l’Intercontinental en branle.

« Paul Biya, que faites-vous ici ? Vous fuyez la misère que vous avez créée au Cameroun pour venir vous cacher ici ? Vous sortez de cet hôtel et vous rendre diriger le Cameroun, vous êtes le Président du Cameroun et non de la Suisse » clame-t-il. La Directrice de l’hôtel sort et tente d’interrompre l’intrépide activiste, qui lui répond avec une certaine arrogance, que « vous êtes complices des crimes de Paul Biya ».

Le personnel de la sécurité arrive en renfort, et menace de le faire arrêter. Les membres de la garde rapprochée de Paul Biya, qui étaient en état d’alerte pour préparer son départ, sortent tous, et filment la scène. On peut bien les voir, portant pour certains des casquettes du FBI, qu’ils sont sans doute achetées pendant leur dernier séjour du Président aux Etats Unis

Kemta, qui a qui a fait le déplacement de Londres avec son sac de couchage, prévient qu’il ne quittera les lieux que si Paul Biya part. Le face a face avec la direction de l’hôtel, les agents de la sécurité et la garde rapprochée de Paul Biya va durer une quinzaine de minutes, lorsque la police débarque.

Se croyant en position de force en présence de la police, les membres de la garde rapprochée de Biya se précipitent et supplient la police de récupérer la camera. Une demande a laquelle les policiers opposent un non catégorique. Le Président, a dû retarder sa sortie de l’hôtel, pour éviter sans doute le genre d’humiliation que ces activistes lui avaient déjà infligée a l’hotel Meurice à Paris.

Plusieurs renforts de la police arrivent, et Kemta est son cameraman sont priés de quitter les lieux. Ce qu’il fait, non sans avoir promis de revenir, «  a tout  moment ». Des agents de la police vont rester devant l’hôtel et vont prendre soin d’escorter le président jusqu’à son avion. Les activistes promettent désormais de traquer tous les membres du gouvernement camerounais, pendant leurs sejours en Europe.

10oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo