Afrique: Au Cameroun, est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA

Afrique: Au Cameroun, est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA

Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
Afrique: Au Cameroun, est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
A l’occasion de la célébration de la  Journée de la lutte  contre la corruption, les membres de Transparency International (TI) ont rendu public la semaine dernière, le baromètre mondial de la corruption 2015. L’enquête  réalisée dans 28 pays d’Afrique subsaharienne – entre mars 2014 et septembre 2015 – dont le Cameroun, place la police camerounaise en tête de liste, suivie des impôts et les dirigeants d’entreprises. «Sur les six principaux services publics sur les lesquels les questions ont porté, les personnes qui ont été en contact avec la police ou les tribunaux sont les plus  susceptibles à avoir versé un pot-de-vin. Les personnes ont respectivement versées 34% et 32%. Le Cameroun est le seul pays sur les 28 où tous les six services publics sont fortement corrompus », indique la neuvième édition de cette enquête.

Le Cameroun est actuellement dirigée par son président Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, élu à toutes les élections qu'il organise. La constitution congolaise n’autorisait avant 2008 que deux mandats consécutifs. Paul Biya a tout fait pour sauter ce verrou en 2008 au prix du sang. Aujourd'hui, il détient la majorité absolue à l’assemblée nationale, toutes les chambres confondues. Toutefois la gestion de Biya est plutôt contestée, notamment par les Camerounais eux-mêmes qui déplorent la corruption de son gouvernement et le favoritisme systématique qu’il opère en faveur de ses sbires

La présidence de Biya est également entachée de fraude, ce qui n’est pas pour améliorer son image auprès des Camerounais.Les Camerounais sont conscients des fraudes, des bourrages d’urnes et de la malhonnêteté de ceux qui les gouvernent, mais le sentiment d’impuissance domine.Paul Biya dirige l’armée, la police, et n’hésite pas à s’en servir pour réprimer durement les voix contestataires qui osent murmurer leur indignation. 

Face à cet autoritarisme, les partis d’opposition semblent bien impuissants. Même si le soutien populaire ne leur fait bien souvent pas défaut, ils sont souvent peu affûtés – au sens propre comme au figuré – pour faire face au parti au pouvoir. Le SDF, principal parti d’opposition qui prône le pouvoir au peuple souffre ces dernières années d’un manque de pragmatisme

En outre, l’action des partis d’opposition est considérablement freinée par la répression orchestrée par le parti au pouvoir. Malgré un pluralisme de façade, la plupart des manifestations et meetings politiques sont interdits, les arrestations et détentions arbitraires (accompagnées de tortures) de membres de l’opposition sont monnaie courante. Être actif politiquement constitue un réel danger pour les militants de l’opposition et pour leur entourage qui vivent dans une insécurité permanente.

La lutte politique et citoyenne contre la mal gestion du gouvernement est aussi rendue complexe et risquée par le peu de cas qui est fait de la liberté d’expression au Cameroun. Les seuls médias qui couvrent l’ensemble du territoire national sont ceux contrôlés par le gouvernement et personne n’est dupe quant à leur neutralité et à leur indépendance : leurs programmes vantent constamment les projets et grands travaux de Paul Biya mais n’évoquent jamais les défauts pourtant nombreux de sa politique. 

Corruption et mal gestion : le Cameroun de Paul Biya

La corruption est l’un des principaux problèmes qui minent le Cameroun ; l’argent est systématiquement détourné par les hommes de pouvoir. Les gens qui dirigent sont intelligents et compétents mais n’ont pas de conscience ; une fois au pouvoir, ils perdent de vue l’intérêt général pour ne défendre que leurs intérêts personnels. Plusieurs études ou enquêtes de journalistes étrangers ont révélé les sommes exorbitantes que gagnaient les élites camerounaises ; Paul Biya lui-même possède une fortune incommensurable qu'il n'a jamais déclaré au fisc comme le stipule l'article 66 de la constitution camerounaise. 

L’Article  66 de la Constitution camerounaise stipule que: " Le Président de la République, le 1er Ministre, les membres du gouvernement et assimilés, le président et les membres du bureau de l’Assemblée Nationale, le président et les membres du bureau du Sénat, les Députés, les Sénateurs, tout détenteur d’un mandat électif, les Secrétaires Généraux des ministères et assimilés, les Directeurs Généraux des entreprises publiques et parapubliques, les Magistrats, les personnels des administrations chargées de l’assiette, du recouvrement et du maniement des recettes publiques, tout gestionnaire de crédits et des biens publics, doivent faire une déclaration de leurs biens et avoirs au début et à la fin de leur mandat ou de leur fonction."

En conséquence de la corruption et du détournement de fonds systématique, les milliards brassés par le gouvernement – entre les revenus de l’économie, les impôts, l’argent du trafic des ressources ou encore les aides internationales – ne profitent absolument pas aux Cameroun.

Pour mener à bien la restructuration du Cameroun, les Camerounais ne font bien entendu plus confiance à Paul Biya qui a prouvé depuis longtemps déjà qu’il n’était pas en mesure d’apporter le changement nécessaire. Le Cameroun a besoin d’un renouveau, qui pourrait se concrétiser par l’arrivée au pouvoir d’un homme  providentiel. Cet homme devrait agir par amour pour son pays et de manière désintéressée, pour le bien de ses compatriotes et non dans le but de servir ses intérêts ou ceux de ses proches ou de sa famille.

Au Cameroun, la lutte contre la corruption ne convainc pas. L’opération Epervier lancée en 2006 en même temps que la Conac est critiquée et taxée d’instrument politique. Si une vingtaine de ministres ont été arrêtés pour des détournements de fonds, l’opinion publique retient surtout que d’autres personnalités citées dans des dossiers accablants continuent de vaquer à leurs occupations.

Le problème principal au Cameroun, c’est que les hommes au pouvoir ne pensent qu’à eux, à leur survie et à leur avenir, ils ne pensent pas à l’avenir des générations futures comme on le fait en occident, c’est pour cela qu’il n’y a pas d’investissements, de construction d’infrastructures et d’amélioration du quotidien de camerounais, parce que personne ne voit plus loin que son propre avenir, en tout cas pas ceux qui dirigent le pays.

Le favoritisme est aussi un fléau car pour accéder aux postes importants, le réseau est plus efficace que le mérite ou les compétences. La corruption est aussi de mise pour ce qui est de  la vie politique : dès qu’un opposant à Paul Biya commence à se faire remarquer et exprime à haute voix des critiques vis-à-vis de la mauvaise gestion du pays, on achète son silence par des pots-de-vin et des promotions à des postes importants de l’administration. C’est pour cela que l’opposition n’a que peu d’influence, elle ne dure jamais très longtemps car pour ceux qui détiennent le pouvoir et les richesses, tout s’achète. 
Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? Telle est la question de la semaine

La rubrique le débat est la vôtre. Vous pouvez vous aussi nous soumettre des thèmes et des sujets à débattre aux courriels suivants:seumo@hotmail.com ou mieux encore à webmaster@camer.be.

Pour ceux d'entre vous qui nous ont soumis des sujets à débattre et qui ne sont pas encore publiés, prière de bien vouloir patienter. Ils seront diffusés. Nous vous remercions d’avance et vous remercions pour votre marque de sympathie. Bon débat , bon dimanche et à dimanche

© Camer.be : Frederique Ngono (fredy_ngono@yahoo.com), Lomé- Togo
© Camer.be : Frederique Ngono (fredy_ngono@yahoo.com), Lomé- Togo

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

sandja-BOHKI
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA France
@ Camer.be : Frederique Ngono (fredy_ngono@yahoo.com), Lomé- Togo

« Au Cameroun, est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya ? »

La réponse à votre question ne peut être que OUI ! Biya Bi Mvonda Paul Barthélémy lui-même vous l’a dit dernièrement lors de la visite éclair et en présence de son Patron François Hollande. « N’achète pas mon siège qui veut, mais qui peut », avait-il expliqué. En clair, il faut pouvoir accéder à son patron pour pouvoir négocier son siège, son trône. Et c’est son patron qui décide et vous signe le bail du trône. S’il y a corruption pour l’achat du trône, ce n’est donc pas au Cameroun que se passe le deal. C’est en France, à l’Elysée.
sandja-BOHKI
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA France
@ Camer.be : Frederique Ngono (fredy_ngono@yahoo.com), Lomé- Togo

Nombre de prétendants au trône l’ont très bien compris depuis longtemps. Voilà pourquoi ils rôdent en France autour de l’Elysée. Certains sont directement branchés avec l’Elysée par téléphone noir. Les plus connus sont les leaders du CODE, Milla Assouté, Maurice Kamto, Marafa Hamidou Yaya, Enoh Eyomese Aboubakar Ousmane Mey, Peter ESSOKA, pour ne citer que ceux-là.

Certains plus en retrait n’en sont pas moins des convoiteurs sérieux du trône. Ils sont facilement repérables par leur surenchère anti-Biya sur les médias, véritables OPA (Offre Public d’Achat) du trône de Biya, comme par exemple WISEMAN sur Camer.be.

Mais, la concurrence est rude.
sandja-BOHKI
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA France
@ Camer.be : Frederique Ngono (fredy_ngono@yahoo.com), Lomé- Togo

La seule caractéristique des offres de ces boursicoteurs pour le trône de Paul Biya, c’est qu’ils rivalisent en surenchères de faire mieux que Paul Barthélémy Biya Bi Mvondo. Chacun s’offre ainsi en tant que meilleur gestionnaire capable de la DEMOCRATIE.
Miniman
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA United States
Les Camerounais ne s'attaquent pas au fauteuil de biya parcequ'ils trouvent leur comptes dans la corruption. Pensez vous que un ministre qui touche deux millions de CFA par mois trouve l'argent de la grosse villas et des grosses voitures où? Les gros fonctionnaires du pays laissent Biya tranquille parceque "la chèvre broutte là où elle est attachée." Et c pour ça que les gens font tous pour être attaché.
verokoua
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Belgium
les camerounais même de la diaspora aiment être corrompus et les européens les instrumentalisent même souvent pour combattre leurs compatriotes. Ayons le nationalisme et évitons la guerre du leadership car nous sommes plus opportunistes qu'aimant.
zed2three
Frédérique ngono veut peut être dire aux virtuels prétendants que n'est pas chef de l'État qui veut mais qui peut.Paul biya était avant gardiste quand il évoquait très tôt pour le Cameroun "la rigueur et la moralisation de la vie publique". En 2015 ce fléau est toujours d'actualité et la volonté de le combattre plus aussi forte. À qui la faute?
WiseMan
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA United States (Miami)
Frederique Ngono,

paul biya se sert effectivement de la corruption comme un levier politique pour concerver le pouvoir. Le principe en est simple:

1) Il t'eleve a un poste et te laisse voler comme tu veux
2) Pendant que tu voles, il collecte discretement et minutieusement des preuves contre toi
3) Le jour ou tu commences a lui faire ombrage, il brandit ces preuves contre toi et te museles

Ainsi va le biyaland. paul biya s'en fout du prejudice economique inflige a la nation par ce genre de pratique similaire a la tactique de la terre brulee du moment ou ca l'aide a se maintenir au pouvoir. Mais les camerounais sont egalement coupables puisqu'ils cedent majoritairement a leur cupidite sans borne...`

Les agriculteurs qui pratiquent la culture sur brulis vous diront qu'apres une ou 2 bonnes recoltes, le sol devient inutilisable...
bifaka_bilolo
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Canada
Dans le document téléchargeable au lien ci-dessous, on apprend que les pays (page 8) ou la corruption est la plus élevée en Afrique subsaharienne sont :

Highest percentage saying corruption has increased
Afrique du sud 83%
Nigeria 76%
Ghana 75%

Je me demande si c’est Biya avec sa méthode tel que décrite au post#7 qui crée des Biyaland dans ces trois pays.

Je note aussi que la démocratie tel que chantée par l’auteur du post #7 n’aide en rien à lutter contre la corruption.

Le Ghana qui nous est présentée comme un modèle de démocratie est très corrompu or il devrait avoir des institutions très fortes.
La page 9 du document nous donne une carte ou le Cameroun n’est pas le pire. En revanche la démocratie tanzanienne y est représentée comme très corrompue.

Quand on essaie de focaliser sur un homme et non sur un pays on ne peut pas prétendre vouloir le développement de ce pays

http://www.transparency.org/whatwedo/publication/people_and_corruption_africa_survey_2015

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Vincent Aboubacar: Le but contre la Tunisie? "C'est l'instinct"
Vincent Aboubacar: Le but contre la Tunisie? "C'est l'instinct"
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Sky One Radio 100.1 FM Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Amplitude FM Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Kalak FM Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Nkongsamba FM Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Cameroonvoice Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA Fréquence de vie Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
réclame
partenaire
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
Debangoua TCHATCHOUANG à Berlin
évènement
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
actuellement sur le site
LE JOUR
Afrique: Au Cameroun,  est-ce vrai que tout s'achète par la corruption, sauf le fauteuil de Paul Biya? :: AFRICA
Loading...