Capitanat, Lions Indomptables du Cameroun: La nouvelle affaire de brassard
CAMEROUN :: SPORT

Capitanat, Lions Indomptables du Cameroun: La nouvelle affaire de brassard :: CAMEROON

Le passage de ce bout d’étoffe de Vincent Aboubakar au détriment d’Eric Choupo-Moting, fait jaser. 

Choupo-Moting n'est plus le capitaine des Lions Indomptables. Au regard des derniers matchs de l’équipe, on peut désormais le dire sans risque de se tromper. 

Tout commence le 4 juin 2021, lors d’un match amical disputé contre le Nigéria (1-0 en faveur du Cameroun). Ce jour, en absence d’Aboubakar et Choupo-Moting, c’est Ngadeu-Ngadjui qui porte le brassard. Sauf qu’une fois Choupo-Moting entré en jeu (à la 66e minute, à la place de Stéphane Bahoken), le défenseur central ne lui transmet pas l’étoffe bleue. 

Un comportement que certains observateurs fustigent, dénonçant le mépris du premier à l’endroit du second. Et pourtant, le 3 septembre, lors de la rencontre face au Malawi (2-0 pour le Cameroun), comptant pour la 3e journée du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, c’est Vincent Aboubakar qui arbore le brassard, malgré que Choupo- Moting est titulaire. 

Pareil ce vendredi 8 octobre, contre le Mozambique (3-1 pour le Cameroun), lors de la 3e journée des mêmes éliminatoires. La veille, interrogé sur la situation du capitanat,en conférence de presse d’avant match, le sélectionneur a botté en touche. « C’est moi le sélectionneur, c’est moi qui doit prendre les décisions, ce ne sont pas les personnes externes à la sélection. Moi je dois protéger aussi bien le groupe que mon joueur. Donc, il n’y a aucun cas Choupo-Moting, bien au contraire. La preuve : il est là », répond António Conceição. Une réponse qui ne dit pas clairement si le concerné a perdu son statut. 

Quoi qu’il en soit, Toni a intérêt à être prudent sur la gestion du brassard dans la tanière. Avant lui, Paul Le Guen s’était permis de déchoir Rigobert Song de son titre de capitaine, au profit de Samuel Eto’o. Une décision qui a pourri la cohésion entre les joueurs pendant plusieurs années. A cette époque, l’équipe s’était divisée en deux, entre les pro-capitaine Eto’o, et les militants pour un maintien en poste de Song. 

Une division qui a eu de lourdes conséquences sur les prestations des Lions. 

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo