Sanction contre Teodoro Nguema Obiang :  le gouvernement dénonce
GUINÉE ÉQUATORIALE :: POLITIQUE

GUINÉE ÉQUATORIALE :: Sanction contre Teodoro Nguema Obiang :  le gouvernement dénonce :: EQUATORIAL GUINEA

Communiqué de rejet des sanctions imposées par le gouvernement britannique au vice-président

Communiqué dans lequel le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de la République de Guinée équatoriale souhaite faire connaître à l'opinion publique nationale et internationale son rejet des sanctions imposées par le gouvernement britannique au vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue.

- « COMMUNIQUÉ DE REJET DES SANCTIONS IMPOSÉES PAR LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE À SON EXCELLENCE LE VICE-PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE ÉQUATORIALE

Face aux sanctions unilatérales et illégales imposées par le gouvernement du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord contre Son Excellence Teodoro Nguema OBIANG MANGUE, vice-président de la République, en charge de la Défense nationale et de la Sécurité de l'État, incluant l'interdiction de voyager à ce pays et le blocage de ses actifs, alléguant un supposé détournement de fonds publics équato-guinéens, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de la République de Guinée équatoriale souhaite faire connaître à l'opinion publique nationale et internationale les précisions suivantes :

1e. Son Excellence Teodoro Nguema OBIANG MANGUE n'a réalisé aucun investissement au Royaume-Uni, à aucun moment ; il n'a jamais eu de procès ni dans ce pays ni en Guinée équatoriale pour quelque raison que ce soit, et encore moins pour détournement de fonds publics.

2e. Les sanctions sans fondement imposées par le gouvernement britannique trouvent leur justification dans les manipulations, les mensonges et les initiatives malveillantes que promeuvent certaines organisations non gouvernementales contre la bonne image de la Guinée équatoriale et ses représentants légitimes, sur lesquels se sont malheureusement basés certains États pour engager des procédures judiciaires fictives contre Son Excellence M. le vice-président de la République.

3e. Néanmoins, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération réaffirme la détermination du Gouvernement de la République de Guinée équatoriale de continuer à développer des relations d'amitié et de coopération avec tous les pays sur la base du respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires internes des États.

4e. De même, nous alertons la communauté internationale du danger que représentent les manœuvres et les actions unilatérales de cette nature qui enfreignent le droit international, contreviennent de façon flagrante à la charte des Nations unies et créent une ambiance de harcèlement des autres États.

5e. Enfin, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération manifeste le rejet énergique de notre Gouvernement des sanctions juridiquement infondées, exige que celles-ci soient levées dans les plus brefs délais et entend comme un geste inamical l'attitude du gouvernement britannique.

Malabo, le vendredi 23 juillet 2021

POUR UNE GUINÉE MEILLEURE.

SERVICE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION DIPLOMATIQUE. »

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo