Réforme du système électoral : Un document d’amendement adopté par des leaders de l’opposition
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Réforme du système électoral : Un document d’amendement adopté par des leaders de l’opposition :: CAMEROON

Le 14 juillet dernier, les acteurs de la plate-forme des partis politiques (exclusivement de l’opposition), des organisations de la société civile et des personnalités indépendantes ont adopté un document d’amendement du Code électoral. L’annonce est de Patricia Tomaïno Ndam Njoya, leader de l’Union démocratique du Cameroun (UDC).

S’exprimant au nom du collectif dans un communiqué, l’ex députée déclare que ledit document, dont le contenu reste encore confidentiel, peut « garantir un minimum de consensus autour de notre système électoral ». Aussi, les contributions ainsi consignées ont-elles été « passées au crible des leaders, fort de leurs expériences des vécus électoraux », apprend-on.

Entamé le 31 mars dernier, le chantier de réforme du système électoral tel qu’envisagé par la plate-forme a été mené en deux sessions de trois rencontres chacune. L’on se rappelle que l’initiative avait réuni à Yaoundé, outre la dirigeante de l’UDC, Cabral Libii du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), Maurice Kamto du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le 1er vice-président du Social Democratic Front (SDF) Joshua Osih, pour ne citer que ceux-là.

La phase technique achevée, les acteurs politiques impliqués organiseront, suivant un programme qui sera rendu public, la phase de partage avec les parties prenantes du système électoral, y compris « le gouvernement ». Promesse de Patricia Tomaïno Ndam Njoya.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo