MARIAGE FORCÉ EN TANZANIE : ELLE TUE SON ÉPOUX 14 JOURS APRÈS LE MARIAGE
TANZANIE :: SANTE

MARIAGE FORCÉ EN TANZANIE : ELLE TUE SON ÉPOUX 14 JOURS APRÈS LE MARIAGE :: TANZANIA

Seulement deux semaines après son mariage, Happy Nyasumo 18 ans, a tué son mari, déclarant qu’elle ne l’a jamais aimé.

L’homme voulait entretenir des relations sexuelles avec la jeune fille et elle l’a repoussé. «Elle (Nyasumo) a dit qu’elle a poignardé son mari trois fois dans le cou après qu’il l’ait forcée à avoir des relations sexuelles avec lui», raconte Masirori, l’oncle du défunt.

La police du Serengeti, dans la région de Mara, en Tanzanie, a arrêté la jeune femme de 18 ans qui a tué son mari de 26 ans, mercredi dernier. Happy Nyasumo a poignardé à mort son conjoint, Bebe Mbogo, à la suite d’une dispute conjugale. Nyasumo a déclaré à la police que ses parents l’avaient forcée à épouser Mbogo, et qu’elle l’avait tué par ressentiment.

L’incident s’est produit au domicile du couple dans le village de Pengo dans la région d’Iseresere dans le Serengeti. Les médias tanzaniens rapportent que Nyasumo est récemment retournée chez ses parents, pour les informer de son intention de mettre fin au mariage. Les tuteurs de l’adolescente, ont rejeté ses arguments et lui ont ordonné de retourner à son domicile conjugal, disant qu’il n’y avait aucun moyen qu’ils rendent les vaches que Mbogo leur avait données comme dot.

Le conseiller de Majimoto, Johannes Masirori, qui est l’oncle du défunt, a déclaré que Nyasumo et Mbogo avaient traditionnellement noué leur union le 31 mars 2021.

«Le suspect a attendu que la victime dorme pour qu’elle puisse bondir sur lui.», révèle Masirori.

Après s’être assurée que son conjoint était mort, l’adolescente s’est rendue chez sa belle-mère, a pris de la nourriture et a commencé à manger tout en affichant le couteau qu’elle avait utilisé pour tuer Mbogo.

«Elle a dit à ma sœur (la mère de Mbogo): «vous n’avez rien vu encore», relate l’oncle du défunt Masirori.

Une plainte relative au meurtre a été déposée par la famille de Mbogo, conduisant à l’arrestation de l’adolescente.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo