Crise au Sud-ouest : Le cortège des Nations Unies attaqué
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Crise au Sud-ouest : Le cortège des Nations Unies attaqué :: CAMEROON

La note est parue le 03 avril dernier. Matthias Z. Naab, coordonnateur résident des Nations Unies au Cameroun, condamne strictement l’attaque perpétrée par les groupes armés, sur le convoi des Nations Unies à Ikata, le 26 mars 2021. Il s’agissait de deux véhicules et d’un staff de sept personnes, qui se rendait à Munyengé dans la région du Sud-ouest. Une fois le cap du village Ikata franchi, un groupe d’hommes munis d’armes automatiques a ouvert le feu sur ledit cortège.

« Ni pertes en vies humaines, ni blessures ne sont à déplorer. Seulement les véhicules qui sont irrécupérables », relève-t-il. Par ailleurs, Matthias Z. Naab insiste sur l’inédit de cet acte ignoble. « Cette attaque est la toute première du genre sur un convoi des Nations Unies depuis le début de la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-ouest ». Toutefois, il rappelle qu’à ce jour « plusieurs travailleurs humanitaires ont été blessés, séquestrés, menacés, tués dans les deux régions en crise ».

Aussi, précise-t-il, l’insécurité générale dans cette partie du pays renforce la souffrance des populations tout en mettant à mal le travail des humanitaires. Il convie les parties prenantes de la crise à reconsidérer leurs obligations de la loi internationale des droits de l’homme et de s’abstenir de toute attaque contre les organisations humanitaires. Enfin, assure-t-il, « L’accès sûr, rapide et sans entrave des organisations humanitaires à la fourniture d’une aide vitale à la population touchée doit être garantie ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo