Laonon Doyambe en croisade contre les faux prophètes
CAMEROUN :: RéLIGION

CAMEROUN :: Laonon Doyambe en croisade contre les faux prophètes :: CAMEROON

A travers deux ouvrages dédicacés dimanche dernier, le pasteur s’insurge contre l’escroquerie religieuse et appelle les parents à prendre leur responsabilité.

L’Eglise évangélique et luthérienne du Cameroun voit sa bibliothèque enrichie de deux nouveaux livres sous la plume de son ministre, le pasteur Laonon Doyambe. Dans le premier titre «L’église de Dieu sous l’emprise des esprits de divination», l’auteur à travers une plume accessible à tout lecteur moyen, souligne en traits rouges «la gangrène qui détruit le peuple de dieu, par une confusion et la prolifération des prophètes dont on ignore l’origine, et qui axent leur centre d’intérêt sur le matériel, le bien-être plutôt que sur le salut du peuple» laisse-t-il entendre. 

Pour le pasteur, chaque serviteur à une histoire connue de tous, à l’image de Jésus Christ lui-même. Cet ouvrage est un appel lancé au «peuple de Dieu», face aux «gens qui viennent de nulle part, qui ont des pouvoirs dont on ignore la provenance, bref des faiseurs de miracles qui emballent et distraient les enfants de Dieu» qu’ils recrutent de plus en plus. Cet ouvrage de 44 pages a ainsi le don d’être un pack de «recettes qui permettront de discerner, des recettes qui permettent de comprendre que dans la parole de dieu, on a des éléments qui peuvent mettre les fidèles à l’abri, face à l’incursion de ces nouvelles prophéties», indique le Révérend.

Son second titre, «Connaissez-vous la vie spirituelle de vos enfants», le plus volumineux avec 121 pages, tire la sonnette d’alarme contre la négligence des progénitures par leurs parents. «Le monde des ténèbres dans son projet de destruction du peuple de Dieu, a utilisé une nouvelle méthode d’attaque qui est celle d’initier les enfants des serviteurs de dieu afin de les attaquer de l’intérieur de la maison», regrette le pasteur Laonon Doyambe. L’auteur s’inspire de sa propre expérience pour interpeller les parents, mais aussi et surtout ses collègues hommes d’église à plus de vigilance sur leurs propres enfants. «Comme serviteurs de Dieu nous avons plus de temps pour les brebis, et pratiquement pas de temps pour les nôtres, c’est à dire nos épouses et nos enfants. Le diable profite donc de ces moments d’instabilité pour pouvoir nous détruire de l’intérieur de notre maison», a-t-il laissé entendre.

UNE MANNE DU CIEL

Pour le préfacier de ces deux ouvrages, c’est une manne qui tombe du ciel. «Il y a des serviteurs qui sont dans les ministères et qui veulent bien faire leur travail. Mais faute d’équipements, ils ne savent pas ce qu’il faut faire pour éviter de tomber dans les pièges. Pour le peuple de dieu, il faut de tels ouvrages pour être éclairés, être en mesure de conduire le troupeau vers la bonne direction», indique le pasteur Emmanuel Tchounkeu de l’Eglise apostolique du Cameroun. Ecrits dans un langage simpliste et ordinaire, les deux ouvrages sont selon l’auteur des préfaces, «largement accessibles aux hommes de dieu, mais plus encore aux brebis qui ont la volonté de lire et comprendre le message qui leur est transmis». 

Les fidèles qui ont répondu présent à cette cérémonie de dédicace à la salle des actes de la communauté urbaine de Ngaoundéré, se sont procuré ces denrées qu’ils reçoivent comme une pluie de bénédiction. Le responsable du centre luthérien de guérison spirituelle pour l’Adamaoua voit en ces ouvrages, «des équipements adéquats dont nous avons besoin pour édifier le peuple. Pour cela nous rendons grâce à dieu pour cette bénédiction en notre faveur», confie Alexi Madougou.

Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo