World news CAMEROUN :: Indignez-vous ! :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Indignez-vous ! :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER CAMEROUN :: Indignez-vous ! :: CAMEROON
  • achouka.mondoblog : Ecclésiaste DEUDJUI
  • mercredi 03 juin 2020 12:42:00
  • 4720

World news CAMEROUN :: Indignez-vous ! :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Pendant que notre pays connaît une recrudescence de la pandémie du coronavirus, le gouvernement camerounais vient d’octroyer une importante dotation pour les nouveaux véhicules de nos députés.

Indignez-vous contre le régime présidentialiste

Je n’ai rien contre son Excellence Paul Biya hein, mais je suis indigné contre le type d’auto-gouvernance qu’il a mise en place. Parce que dans un pays de plus de vingt-cinq millions d’habitants, je ne comprends pas comment il reste et demeure l’alpha et l’oméga depuis le 6 novembre 1982…

Il est à la fois le chef suprême des Armées. Il est le premier magistrat de la République. Il est le premier sportif camerounais, le premier cuisinier, le premier musicien, le premier plombier. Il est le plénipotentiaire et l’unique détenteur des trois pouvoirs essentiels que sont l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

Indignez-vous ! Ce n’est pas normal que ce soit un seul homme, fût-il le descendant direct de Jésus-Christ, qui décide à la fois de la vie de tous les Camerounais, mais aussi de la vie de toutes les Camerounaises. Qui jouit d’une sécurité présidentielle hors du commun ! Qui dispose du calendrier et du temps selon ses humeurs. Qui peut nommer n’importe quel bouffon n’importe où quand ça lui chante. Qui fait passer les lois qui l’arrangent (la non-limitation des mandants présidentiels), et révoquer celles qui le dérangent (la révision du Code électoral). Parce que, malgré tout, notre président de la République reste un être humain comme mon ami Pierre La Paix Ndamè. Et je trouve incongru que nous continuions de lui attribuer des pouvoirs qui révèlent quasiment de la divinité…

Indignez-vous contre la gabegie financière

Le Cameroun est le seul pays au monde dans lequel des fonctionnaires peuvent facilement devenir milliardaires. Une autre incongruité ! Et d’ailleurs c’est le pays qui contient le plus grand nombre de multimilliardaires au centimètre carré…

Indignez-vous ! Ce n’est pas normal que l’unité de mesure des prévaricateurs de la fortune publique, soit le milliard de francs CFA. Ce n’est pas supportable que la déclaration des biens ne soit toujours pas érigée en règle stricte. Ce n’est pas acceptable que des gens qui détournent ostensiblement les cotisations des pauvres contribuables, continuent de rouler carrosse en toute arrogance et en toute impunité.

Parce que dites-moi : où est passé l’argent de l’opération Coup de cœur organisée en 1994, et qui était destiné à soutenir les Lions indomptables ? Où est passé l’argent de la cotisation pour venir en aide aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ? Où sont passés les sacs de riz de Orca ? Comment est-ce que le budget pour l’organisation de la CAN 2019 nous a coûté des centaines et des centaines de milliards, et pourtant cette compétition n’a toujours pas eu lieu (et jusqu’ici personne n’a encore été condamné) ? Hein ? Nous allons supporter toutes ces impunités financières et la gabegie de ces thésaurisateurs jusqu’à quand ?

Indignez-vous contre la pauvreté

Parce que dans le même temps, pendant que nous ressentons violemment les affres de cette épidémie à coronavirus, il y a encore ici des Camerounais qui croupissent sévèrement dans la pauvreté.

Il y a une jeune fille de vingt et un an qui a perdu ses quadruplés à l’hôpital central de Yaoundé la semaine dernière, parce qu’« il n’y avait plus de couveuses » (sic). Il y a un avocat brillantissime qui s’appelait Maître Souop, et qui est décédé à cause d’une simple petite fracture du bras. Il y a une femme qui s’appelait Monique Koumatékel et que vous connaissiez certainement le samedi 12 mars 2016, parce qu’elle avait été éventrée devant un hôpital ici à Douala puisqu’on n’avait pas pu l’y faire accoucher…

Je suis triste ! Les Camerounais souffrent tous les jours sous le soleil et sous la pluie, mais ce sont leurs administrateurs civils qui s’enrichissent. Des gens gagnent de l’argent en effectuant une simple signature qui leur accorde d’incalculables rétro-commissions illégitimes, tandis que les populations d’en bas continuent de mourir ! Les employés des services publics sont perpétuellement condescendants et austères, et pourtant ils nous prennent notre argent pour effectuer des tâches qui normalement sont rémunérées par leur salaire.

Et puis je ne vous parle même pas des impôts qui sont contraignants et généralement très exorbitants. Sans compter qu’on vous aligne comme du bétail du matin jusqu’au soir, et pourtant vous vous êtes déplacés de vous-mêmes pour venir effectuer simplement votre déclaration de revenus…

Indignez-vous contre la gestion du coronavirus

Je suis un peu dérangé sur ce sujet parce que nous avons un excellent ministre de la santé (il n’est pas comme son collègue qui parle des « gels hydroélectriques » ou bien celle qui avait parlé des chauves-souris). Et sincèrement, c’est ce genre de technocrate que j’aimerais un jour que nous appelions « Son Excellence ».
Je suis un peu dérangé. Parce que les manquements et les imperfections de notre système de réponse, ne lui sont absolument pas imputables. Mais force est de constater que les tests de dépistages ne se font pas de manière systématique dans les hôpitaux, et que les plateaux techniques sont loin, mais alors très-très loin, d’être à la hauteur en cas de véritable flambée du covid-19 au Cameroun.

Indignez-vous ! Nos hôpitaux n’ont pas assez de respirateurs, ni même simplement de lits suffisants. Les enterrements des cadavres sont effectués de manière cavalière, et parfois les tests ne leur avaient même pas été effectués. Certaines cliniques continuent d’effectuer les scanners à des tarifs prohibitifs, et la stigmatisation des patients covid+ est un facteur non négligeable de la propagation du coronavirus dans notre Cameroun.

Indignons-nous !

Donc pendant que notre pays fait face à une recrudescence importantissime de la pandémie à coronavirus, les pouvoirs publics viennent d’octroyer quatre milliards cent quatre-vingt dix-sept millions de francs CFA pour les véhicules rutilants de nos députés.

Ce qui est tout à fait scandaleux…

Indignez-vous ! Il est inadmissible que dans des conditions sanitaires précaires, nos dirigeants décident de relancer l’école en effectuant un pari inadmissible sur la vie de nombreux citoyens camerounais.
Indignez-vous ! Le gouvernement camerounais doit aussi apprendre à nous rendre des comptes. Le président Paul Biya doit surtout apprendre à se justifier devant le peuple camerounais, compte tenu de son mandat.

Indignez-vous devant la catastrophe d’Eséka, les incendies dans les prisons, l’approvisionnement déraisonnable de 500 000 ordinateurs sur la tête de tous les Camerounais, ou encore l’instrumentalisation politique de la Justice…

Parce que sincèrement nous n’avons plus besoin de ce régime hyper-présidentialiste. Nous n’avons plus besoin de ces dirigeants qui galvaudent la richesse publique en toute immunité, et qui osent gaspiller notre argent pour des voitures de luxe pendant nous croupissons massivement dans l’extrême impécuniosité.
Alors indignons-nous !

03juin
Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

canal de vie

Vidéo