« Dialogue National au Cameroun» le communiqué de ASMA :: CAMEROON
« Dialogue National au Cameroun» le communiqué de ASMA :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Correspondance : ASMA
  • lundi 16 septembre 2019 11:28:00
  • 2583

« Dialogue National au Cameroun» le communiqué de ASMA :: CAMEROON

Réunis le 12 septembre 2019 à Bruxelles, le bureau exécutif de ASMA ( Action Solidaire pour MARAFA ), a examiné avec attention le discours de Paul Biya du mardi 10 septembre 2019.

Nous saluons que «  l'appel au dialogue » du Ministre d’Etat Marafa Hamidou Yaya au tout début de la crise anglophone soit enfin entendu.

Nous déplorons par contre, le manque de clairvoyance de ce discours qui ignore l'ensemble des problèmes qui minent notre société et de ce fait, l’absence de propositions de solutions pour les résoudre.

Par ailleurs, cet appel au dialogue aussi tardif, qui intervient après tant de morts, de mutilés, de déplacés, de vies brisées, de destruction des villages entiers...etc, illustre une fois de plus, l’inertie de ce régime et son incapacité à anticiper dans la gestion d’une crise aussi grave Qui menace l’intégrité du pays et imaginer que la nomination seule, d’un premier ministre originaire de la partie anglophone suffirait à apporter des solutions au développement de cette région ! nous conforte dans ce constat.

Nous sommes réservés quant à la réussite de ce dialogue initié par le pouvoir dans le format et le contexte actuel et redoutons que ça se termine en une grande messe du parti au pouvoir et de ses alliés politiques ; il serait illusoire de croire que ce genre de rassemblement soudera la fracture profonde occasionnée par ce régime entre les fils et filles de ce pays !

Nous sommes convaincus qu'une telle initiative ne peut avoir l’adhésion de tous les Camerounais que si toutes les conditions pour le déroulement d’une consultation nationale soient réunies avec une volonté affichée du pouvoir d’aller vers la réconciliation.

Nous ASMA (Action Solidaire pour Marafa) préconisons comme préalables à ce « Dialogue National »

- Qu’un cessez-le-feu dans les régions du Nord et du Sud Ouest soit décrété et observé par les deux forces en présence.

- Que le retrait ou la démobilisation partielle des troupes sur le terrain soit effective.

- Que Monsieur Marafa Hamidou Yaya acteur majeur et incontournable dans cette initiative, soit libéré conformément à la résolution N° : 22/2016 des Nations Unies.

- Que tous les prisonniers issus de la crise anglophone et de la crise post-électorale soient libérés.

- Qu’aucun fils et fille de ce pays ne soit exclu de ce «  grand dialogue national ».

- Que les modalités de ce «  grand dialogue national » ne soient défini à l’avance par le pouvoir de Yaoundé.

- Que la présidence de ce «  grand dialogue national » soit neutre.

- Que les résolutions issues des débats de ce «  grand dialogue national » fassent l’objet d’une loi à l’assemblée nationale.

Par conséquent, nous restons persuadés en l’état actuel des choses que la tenue d'un tel «  grand dialogue national » sans ces préalables ne serait qu'une nouvelle entourloupe de Monsieur BIYA pour distraire et diviser les Camerounais, rouler la communauté internationale dans la farine tout en lui permettant de gagner du temps comme par le passé, et sommes convaincu que cet exercice a plus vocation à courtiser la Communauté Internationale qu'à résoudre effectivement et réellement les nombreux problèmes des Camerounais.

Fait à Bruxelles le 12 Septembre 2019

Le bureau de ASMA

http://asmarafa.over-blog.com 

16sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo