CAMEROUN :: Nord-Ouest : Un enseignant décapité à Bamenda :: CAMEROON
CAMEROUN :: Nord-Ouest : Un enseignant décapité à Bamenda :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Jacques Kaldaoussa
  • vendredi 24 mai 2019 10:09:00
  • 4887

CAMEROUN :: Nord-Ouest : Un enseignant décapité à Bamenda :: CAMEROON

Olivier Wountaï Vondou, né le 2 août 1982 à Guider et enseignant d’histoire et de géographie au Lycée bilingue de Nitop à Bamenda a été décapité dans la nuit du 21 mai dernier. Le crime a été commis dans un lieu secret et sa tête jetée dans les alentours du lieudit «Mobil Nkwen » par des hommes non identifiés à moto. Dans une vidéo abondamment relayée sur les réseaux sociaux, ses bourreaux qui l’ont assimilé à un indic de l’armée camerounaise ont déclaré qu’il serait en possession des images et des vidéos compromettantes contenues dans son téléphone portable.

Avant de l’exécuter, les présumés «amba boys» ont ajouté qu’il est un homme en tenue appelé Ekelebe et non un enseignant d’histoire et de géographie. Une thèse que récusent ses camarades de promotion et amis. L'info claire et nette. «Chers frères et soeurs, priez pour les membres de notre communauté chrétienne. Nous avons perdu un fervent membre de notre église et de notre chorale. C’était un garçon simple et qui travaillait dur afin de s’occuper de ses trois petites soeurs », témoigne une de ses amies sur la toile.

Olivier Wountaï Vondou n’est pas le premier à être décapité dans les régions en crise. En avril dernier, un gendarme a été décapité. Les membres de Assana Ndam avaient été aussi amputés et éparpillés le long de la route à Muyuka dans le Sud-Ouest. Ce crime avait été condamné par la communauté internationale. Camer.be. Ces deux cas ne sont pas isolés. De plus en plus, des têtes humaines sont exposées sur les réseaux sociaux et la place publique comme des trophées créant ainsi l’émoi et la peur.

24mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo