Cameroun-Etats-Unis : En bons partenaires :: CAMEROON
Cameroun-Etats-Unis : En bons partenaires :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE Cameroun-Etats-Unis : En bons partenaires :: CAMEROON
  • Cameroon Tribune : Grégoire DJARMAILA
  • mardi 19 mars 2019 08:46:00
  • 2253

Cameroun-Etats-Unis : En bons partenaires :: CAMEROON

Le président de la République, Paul Biya et le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Peter Nagy, se sont entretenus hier, au Palais de l’Unité, sur des sujets d’intérêt commun.

Le Palais de l’Unité ababrité hier une intense activité diplomatique. Le président de la République a reçu en fin de matinée le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Peter Nagy en visite de travail au Cameroun. C’est à 11h50 minutes que l’émissaire américain, qu’accompagnait l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin est accueilli au perron du Palais de l’Unité par le chef du protocole d’Etat, Simon Pierre Bikele. Le dispositif d’accueil est renforcé par la présence du ministre, directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo. L’envoyé spécial du président Donald Trump est conduit au troisième étage où se déroule l’entretien avec le chef de l’Etat camerounais.

Paul Biya et le « monsieur Afrique » du gouvernement américain s’entretiennent pendant près d’une heure. Une durée qui renseigne sur la profondeur des échanges et l’importance des sujets abordés. Dans une déclaration faite à la presse à sa sortie d’audience, Tibor Peter Nagy dit être venu en « grand ami au Cameroun ». Il a mis en exergue la forte relation qui existe entre les Etats-Unis et le Cameroun. Poursuivant son briefing avec la presse, le membre du gouvernement américain a souligné que le Cameroun est un Etat stratégique dans le golfe de Guinée. Les Etats-Unis souhaitent, révèle-t-il, voir accroître les investissements américains au Cameroun.

L’on apprend alors que les entreprises américaines sont annoncées pour bientôt au Cameroun pour créer des emplois au profit des jeunes camerounais. D’où son souhait de voir le climat des affaires amélioré au Cameroun. Evoquant la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le sous-secrétaire d’Etat américain a été clair : « C’est une affaire purement camerounaise ». Pour Tibor Peter Nagy, le gouvernement américain ne pourrait apporter une contribution au règlement de cette question que si les autorités camerounaises le souhaitent. Contrairement à une certaine opinion, « les Américains ne soutiennent pas et ne peuvent pas soutenir la sécession camerounaise », précise-t-il. En revanche, dans la recherche des solutions à la tentative de situation qui prévaut dans les deux régions sus-citées, les Etats-Unis encouragent des consultations entre le gouvernement et les chefs religieux, les chefs traditionnels et les responsables de la société civile pour parvenir à une solution pacifique au problème. Abordant le volet sécuritaire de la coopération entre Yaoundé et Washington, l’envoyé spécial du président américain a réaffirmé la solidarité des Etats-Unis au Cameroun dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram.

Selon des sources concordantes, il n’a pas été question, au cours de cette entrevue avec l’émissaire américain, du MRC, ni de son leader. Avant de se séparer, le Président Paul Biya et son hôte ont procédé à un échange de cadeaux, en souvenir de ces entretiens riches et denses. Tibor Peter Nagy arrive au Cameroun après y avoir travaillé de 1990 à 1993 comme adjoint au chef de la mission diplomatique américaine. L'info claire et nette. Il convient de relever pour la gouverne de nos lecteurs que le sous-secrétaire d’Etat américain séjourne au Cameroun, selon des sources bien informées, dans le cadre de la réunion des ambassadeurs américains accrédités dans les pays des régions des Grands lacs, du golfe de Guinée et du Lac Tchad. Un choix qui indique bien que pour la partie américaine, le Cameroun est bel et bien reconnu comme un pôle de stabilité sur le continent. Et donc comme un partenaire stratégique.

19mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo