NIGÉRIA :: Les chiffres à connaître sur les élections au Nigeria
NIGÉRIA :: Les chiffres à connaître sur les élections au Nigeria
 
NIGÉRIA :: POLITIQUE
  • Avec : AFP
  • vendredi 22 février 2019 15:08:00
  • 1560

NIGÉRIA :: Les chiffres à connaître sur les élections au Nigeria

Au Nigeria, dit l’adage, aucun chiffre n’est sûr à 100%, à l’exception du prix du baril de pétrole. Mais voici ceux qu’il faut connaître avant le scrutin de samedi, où le président sortant, Muhammadu Buhari affrontera l’opposant Atiku Abubakar.

190 millions

Le vainqueur de la présidentielle sera à la tête d’un pays de 190 millions d’habitants. Néanmoins, ce n’est qu’une estimation (du Bureau national des statistiques) car le dernier recensement officiel date de 2006.

Une chose est certaine néanmoins, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique, et sa démographie est une des plus rapides. Selon les prévisions de l’ONU, sa population devrait atteindre 410 millions d’ici 2050 et il deviendra le 3e pays le plus peuplé au monde derrière la Chine et l’Inde.

Le nouveau président devra faire face au défi immense de l’emploi des jeunes, sachant que 87 millions de Nigérians vivent sous le seuil de l’extrême pauvreté. C’est le record mondial, devant l’Inde qui enregistre pourtant une population de 1,3 milliard.

Selon l’organisation World Poverty Clock, le Nigeria s’enfonce de jour en jour dans l’extrême pauvreté et cette catégorie devrait représenter 45,5% de la population en 2030 (contre 44,1% actuellement), soit 120 millions de personnes.

76 et 72

Ce sont les âges respectifs des deux candidats principaux à la présidence. Muhammadu Buhari, 76 ans, président sortant qui avait déjà gouverné le pays en 1983 pendant les dictatures militaires, a été absent près de 6 mois pendant son premier mandat. Hospitalisé à Londres, il a été accusé de ne pas être en mesure physique et mentale de diriger le pays.

L’opposition affirme d’ailleurs qu’il est bien plus âgé que les 76 ans qu’il prétend avoir. Quant à lui, le jour de ses 75 ans, en 2017, il avait déclaré : “Je croyais que j’avais 74 ans, mais on me dit que j’en ai 75 aujourd’hui”.

De son côté, “Atiku”, tel qu’on l’appelle au Nigeria, a voulu conquérir les électeurs de 18-30 ans, qui représentent plus de la majorité des inscrits.

Malgré ses 72 ans, il reste le benjamin des deux candidats et remporte donc le droit d’avoir édité le “premier programme de campagne entièrement écrit en émojis”.

Attention, n’allez pas dire que les septuagénaires sont “des vieux”. La chaîne américaine CNN en a fait les frais, provoquant un déferlement de réactions négatives sur Twitter : “Et Donald Trump, il a quel âge?“ (72 ans).

1

C’est le nombre de fois où l’opposition a remporté un scrutin face au parti en place. Il s’agissait de Muhammadu Buhari, en 2015, en lice pour une réélection.

Les élections de 2015, qui se sont déroulées quasiment sans violence, étaient les premières considérées comme “libres et transparentes”, depuis le tournant démocratique de 1999, après des décennies de dictatures militaires et coups d’Etat.

25% de deux-tiers de 37

Casse-tête électoral : le vainqueur doit obtenir, outre la majorité des suffrages exprimés, au moins 25% des voix dans les deux tiers des 36 Etats de la fédération auxquels s’ajoute le territoire de la capitale fédérale, Abuja. Sinon un second tour aura lieu la semaine suivante.

Le calcul, des plus complexes, a surtout le mérite de garantir une certaine homogénéité de soutien des candidats, dans chaque région, dans un pays divisé à part quasi-égale entre chrétiens et musulmans et entre une multitude de groupes ethniques.

1,9%

L‘économie du Nigeria a progressé de 1,9% en 2018 selon le Bureau national des statistiques et devrait maintenir son rythme de croisière, avec une augmentation de 2,2% en 2019 selon les estimations de la Banque Mondiale.

On est bien loin des croissances à deux chiffres du début des années 2000, lorsque le prix du baril de pétrole dépassait les 100 dollars, mais le géant d’Afrique de l’Ouest reste la plus grande économie du continent devant l’Afrique du Sud (selon le Fonds monétaire international).

Encore une fois, cela fluctue selon les sources et dépend des modes de calcul et des taux de change choisis du naira par rapport au dollar (il en existe plusieurs au Nigeria).

16,3 %

Il est également le pays où la croissance du nombre de millionnaires (en dollars) est la plus forte au monde. Selon le cabinet de recherche Wealth-X, leur nombre devrait progresser de 16,3% chaque année jusqu’en 2023.

Ce dernier chiffre est directement lié à celui du nombre de barils de pétrole produits chaque jour dans le pays. Avec quelque 1,8 million baril/jour, le Nigeria est le premier producteur du continent africain, devant l’Angola.

Mais beaucoup mettent en doute ce chiffre, qui pourrait être beaucoup plus élevé, en raison de barils produits et exportés dans des circuits parallèles.

22févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo