Camer.be
CAMEROUN :: Il veut quitter sa «mbenguiste» :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Source : Kalara
  • vendredi 09 novembre 2018 09:17:00
  • 7722

CAMEROUN :: Il veut quitter sa «mbenguiste» :: CAMEROON

Daniel est un homme déçu. Au bout de trois ans de mariage avec Nathalie, il n’a pas eu droit au bonheur qu’il espérait. Il demande le divorce. Il raconte que son épouse, qui résidait déjà en Europe au moment de leur mariage en décembre 2015, a décidé de s’y installer définitivement en le laissant ici au pays. Depuis lors, le couple bat de l’aile et Daniel dit ne plus être en mesure de supporter les tracas que cette situation lui impose.

C’est devant le Tribunal de premier degré (TPD) de Yaoundé-Ekounou qu’il s’est tourné. Il se plaint notamment des faits d’adultère, abandon du foyer conjugal, non consommation du mariage et de multiples mensonges à la base de leur mariage. Les débats ont été ouverts dans cette affaire le mercredi 24 octobre 2018, en l’absence de la dame, qui n’a jamais comparu malgré les convocations qui lui auraient été adressées.

L’homme déclare qu’il a connu Nathalie dans les rues de Yaoundé. Le couple n’a pas eu d’enfant du fait de l’instabilité de la dame dans le ménage. «Après une semaine de mariage, elle est partie en Europe et n’est plus jamais revenue. Dans ma solitude, j’ai commencé à fouiller ses effets. J’ai découvert non seulement qu’elle était déjà mariée à un autre homme, un Français avec qui elle réside en Europe, mais aussi qu’elle avait contracté le VIH, bien avant notre mariage. Elle a manqué de sincérité à mon endroit. Dieu merci, après plusieurs examens médicaux, mes tests sanguins se sont avérés négatifs.»

Selon l’époux, qui dit être la risée de tout le monde, Nathalie vient constamment au Cameroun, mais ne songe pas à lui rendre visite. «Mon entourage me nargue en racontant que je suis marié à une Mbenguiste, alors que je suis célibataire de fait. Je ne veux plus de ces humiliations. Je ne veux plus de cette femme. Je veux retrouver mon statut antérieur», dit-il au juge. La décision du tribunal est attendue le 28 novembre 2018.

09nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo