Camer.be
Madagascar/Présidentielle 2018: Andry Rajoelina favori selon un sondage
MADAGASCAR :: POLITIQUE
  • Camer.be : Guy Nfondop
  • jeudi 11 octobre 2018 16:38:00
  • 1113

Madagascar/Présidentielle 2018: Andry Rajoelina favori selon un sondage

D’après une enquête réalisée auprès des malgaches, l'ex-président de la transition, Andry Rajoelina pourrait remporter le scrutin présidentiel du 07 novembre prochain. Dans ce classement d’intentions de votes, Marc Ravalomanana arrive 2e, suivi Hery Rajaonarimampianina, 3e. Un autre candidat, le pasteur Mailhol est classé 4e.

Selon les investigations de Safidiko, journal très largement diffusé sur la Grande île, un candidat pourrait s’imposer dès le 1er tour de la présidentielle du 07 novembre prochain à Madagascar. Et ce candidat n’est nul autre que Andry Rajoalina, l’ex-président de la transition, qui s’impose dans ce sondage avec 51,4% d’intentions de vote auprès de 2 000 Malgaches interrogés. L’enquête révèle que le programme économique du candidat séduit particulièrement les malgaches, qui souhaitent avant tout sortir de l’extrême précarité ambiante.

Cependant, 22,6% des citoyens malgaches interviewés pense plutôt que Marc Ravalomanana ferrait un bon président au terme de l’élection présidentielle. Ses partisan le voit surtout comme un homme d’expérience, qui peut relever le défi infrastructurel auquel fait face la Grande île. Un autre candidat, Hery Rajaonarimampianina, occupe la troisième place de ce classement, avec 10,4% d’intentions favorables. Les personnes sondées reconnaissent ainsi ses compétences, son expérience à diriger. Ses capacités en matière de bonne gouvernance ont souvent été saluées par les bailleurs de fonds.

Le pasteur Dieudonné Mailhol est classé 4e, avec 5,8% d’avis favorables. La preuve du nouveau rayonnement politique de l’homme de Dieu, qui parvient aujourd'hui à réunir un nombre estimable de partisans. Ceux-ci se comptent principalement au sein de son église, mais aussi parmi les citoyens malgaches. Le pasteur Mailhol séduit surtout par son discours nationaliste qui fait de la récupération des Iles Eparses, occupées par la France, une priorité absolue. Au bas du classement, figure Jean Omer Beriziky avec 3,3% d’intentions de votes, lesquelles ont été pour la plupart recensées dans la partie nord de l’île.

D’après ce sondage, tout porte donc à croire que l’ancien président de la transition est largement au-dessus de ses concurrents. Cependant, si de nombreux malgaches lui font confiance, certains expriment une inquiétude sur le « manque d’expérience », de ce jeune candidat dans le domaine de la gouvernance. Certains craignent également une mainmise de la France, si celui-ci est élu président, dénonçant ainsi une grande proximité entre le candidat et Paris.

Dans le rapport de l’enquête, il apparait clairement que les Malgaches attendent du futur président une relance de l’économie de la Grande île, afin d’améliorer leurs conditions de vie. Il est à noter que ces intentions de vote ont été recueillies lors d’une enquête réalisée le 1e octobre 2018, et qu’aucun sondage ne peut être réalisé à partir du 06 octobre selon la loi.

11oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo