Camer.be
CAMEROUN :: Mouvement NOW : Les 50 engagements d’Akere T. Muna :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: Mouvement NOW : Les 50 engagements d?Akere T. Muna :: CAMEROON
  • Le Messager : ALAIN NJIPOU
  • mercredi 29 août 2018 02:28:00
  • 1525

CAMEROUN :: Mouvement NOW : Les 50 engagements d’Akere T. Muna :: CAMEROON

Pour bâtir les piliers de la Nouvelle République, le candidat du Front populaire pour le développement (Fpd) veut susciter le débat autour du futur programme destiné à être le reflet des contributions citoyennes de chaque Camerounais.

L’ex-bâtonnier de l’ordre national des avocats du Cameroun voit grand pour son pays. Me Akere Tabeng Muna, candidat investi par le Front populaire pour le développement (Fpd), porte-flambeau du Mouvement Now, à la prochaine élection présidentielle du 7 octobre 2018, rêve d’une nouvelle République. Pour cela, l’avocat de haut vol, vient de publier une liste de 50 engagements qui doivent servir de creuset à un débat autour du programme que le gouvernement de la Nouvelle République devra implémenter après avoir recensé les contributions citoyennes de chaque Camerounais.

C’est dire que le leader de Fpd veut gouverner avec les Camerounais dans l’intérêt supérieur d’une nation en construction. Au plan de la gouvernance politique et de la Justice, Akere T. Muna propose un mandat présidentiel limité à deux mandats de cinq ans avec un pouvoir présidentiel doté des contrôles et des contrepoids inscrits dans la Constitution. Les membres du Parlement, Assemblée nationale et le Sénat seront désormais élus. Pour ce qui est de la forme de l’Etat, ATM milite pour une fédération dont les contours et les modalités seront arrêtés par voie référendaire. Dans la foulée, il suggère la création de Conseils économique et sociaux (Ces) régionaux et d’un Ces national et la mise en place reconnue par la Constitution du statut de l’opposition. Last but not least, ATM annonce des réformes sur le financement de la vie politique et la protection des lanceurs d’alerte.

Avec Akere Muna, futur chef de l’Etat du Cameroun, la Nouvelle République aura une haute autorité de la fonction publique en remplacement du ministère de la Fonction publique. L’appareil administratif étatique sera réorganisé avec la Police rattachée au ministère de l’Administration territoriale à transformer en ministère de l’Intérieur. L’état civil, le système de Justice accessible à tous autour des traditions juridiques du Cameroun seront réformés.

Transparence totale

Pour ce qui est de la gouvernance et du développement économique, le past-bâtonnier mise sur la création d’un dispositif local aux entreprises et aux Pme, une autorité indépendante de gestion des ressources naturelles… Dans la logique de l’amélioration de l’environnement des affaires, de résoudre les problèmes de la fiscalité et du secteur informel, ATM goupille tout un train de mesures qui ont valeur d’engagements. La mise sur pied d’une Commission nationale indépendante de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, la réforme fiscale, l’informatisation et la décentralisation de la collecte des impôts et taxes, la réduction des coûts de création d’une entreprise et l’appui au secteur informel pour l’intégration de ce secteur dans le formel de l’économie nationale.

S’agissant de l’investissement et de la gestion des entreprises publiques, le fils de Tandeng Muna qui aspire à succéder à Paul Biya, songe à une transparence totale des finances publiques avec en prime la publication des bilans des entreprises publiques, la création d’une agence gouvernementale chargée du suivi de l’évaluation de rapports sur la performance des entreprises publiques et la révision du processus de nomination des administrateurs de ces sociétés. Il s’agira de mettre en place un réseau d’incubateurs et d’accélérateurs pour les entrepreneurs qui seront soutenus pour ceux exerçant dans le secteur des exportations.

Principe de parité

Relativement au développement social et inclusion, le futur régime Akere veut garantir l’accès au logement social, l’accès à l’électricité, l’eau potable, la construction d’une liaison ferroviaire électrifiée entre Yaoundé et Douala et la promulgation d’une nouvelle législation sur le sport pour récompenser les réalisations sportives et les héros nationaux et la construction des infrastructures sportives à différents niveaux à savoir local, régional et national. La nouvelle République s’engage à fixer un lieu de rencontre pour les jeunes et les femmes dans l’optique d’établir un principe de parité au sein du gouvernement, promulguer des lois pour l’établissement d’un quota minimum légal pour les femmes et les jeunes dans les conseils d’administration et les positions stratégiques.

Toutes choses qui passent par le soutien aux soins prénataux, la prolongation du congé de maternité payé, la mise en œuvre d’un plan national pour l’entrepreneuriat féminin et d’un programme de mentorat pour les jeunes dans l’administration publique. Pour ce qui est de la santé et l’éducation pour tous, Akere Muna est soucieux de la mise en place de l’assurance maladie universelle. La décentralisation de l’investissement et la responsabilité pour l’infrastructure, la formation et l’équipement médical à tous les niveaux de soins de santé. La Nouvelle République ambitionne aussi de mettre l’accent sur le développement afin qu’il soit conduit par un leadership local, assurer l’accès pour tous à l’éducation, moderniser le système éducatif, orienter ce système vers les besoins du marché camerounais.

D’un point de vue diplomatique, le régime d’Akere Muna s’engage à accomplir toutes obligations régionales et internationales du pays par la ratification des Lois et traités nécessaires. Des consultations seront menées pour que le Cameroun rejoigne la Cedeao. Enfin, concernant l’intégration de la diaspora camerounaise en tant que citoyens expatriés, le célèbre avocat va pour la mise en œuvre de la double citoyenneté et la mise en place d’un service de soutien aux investissements de la diaspora et le déploiement de l’expertise des Camerounais de l’étranger pour assurer le développement du pays. Ainsi va la Nouvelle République qu’ATM appelle de tous ses vœux.

29août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo