Camer.be
Afrique- Cameroun: Signature d'une convention de partenariat entre le Pnud et le comité olympique local :: AFRICA
AFRIQUE :: SOCIETE
  • Afrikactuelle.com : Depe’s Tara
  • mardi 29 mai 2018 11:27:03
  • 2394

Afrique- Cameroun: Signature d'une convention de partenariat entre le Pnud et le comité olympique local :: AFRICA

Le Programme des Nations-Unies pour le Développement( Pnud) et le Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC ) ont signé le 24 mai dernier à Yaoundé, la capitale camerounaise, une convention de partenariat devant d'importantes figures du mouvement sportif et olympique du pays notamment Issa Hayatou, ancien président de la Confédération africaine de football (Caf ) et Roger Milla, le meilleur joueur de football de tous les temps en Afrique.

La signature de ce protocole d’accord de coopération a effectuée par les plus hauts responsables des deux organisations à savoir Alegra Maria Del Pilar Baiocchi, représentante du Pnud au Cameroun et Hamad Kalkaba Malboum, président du Cnosc. Les deux responsables ont validé, par cet acte, les missions humanitaires et sportives qui prendront effet dans les prochains mois. Le partenariat, ainsi signé et qui cible les jeunes en situation de crise, va permettre d’utiliser le sport aux différents services notamment en faveur des réfugiés, des déplacés internes, du développement et de la paix. Plusieurs initiatives sont au menu pour atteindre au maximum les objectifs assignés. Ces objectifs sont entre autres, la participation conjointement aux événements qu’organise le Cnosc, notamment les jeux nationaux du Cameroun, la célébration de la journée internationale du sport au service du développement et de la paix, la célébration de la journée olympique et la participation aux activités de sensibilisation aux valeurs olympiques et de promotion de l’idéal olympique lors des jeux scolaires et universitaires.

Par ailleurs, il sera question de sensibiliser la jeunesse sur l’engagement pris par le gouvernement camerounais pour l’atteinte des objectifs du développement durable à l’horizon 2030 ; mais également lutter contre l’extrémisme violent et prôner la coexistence pacifique entre les différents peuples et diverses obédiences religieuses à travers le sport. Toutes ces actions ne pourront voir le jour que grâce à la mise en place dans les zones ciblées des infrastructures sportives adéquates et susceptibles d’accueillir des activités qui participent à l’encadrement de la jeunesse. L’autre objectif du partenariat est bien évidemment la volonté affichée par les deux structures d’occuper les jeunes des centres de refugiés pour les détourner de la tentation à rejoindre les groupes extrémistes et terroristes. Mais les signataires de la convention ont surtout émis le vœu d’identifier les célébrités sportives camerounaises et les associer aux actions à mener par leurs deux structures pour la sensibilisation et l’encadrement des jeunes à travers des activités physiques récréatives. Il sera régulièrement ainsi organiser des activités pour les jeunes qui se trouvent dans les différents camps des réfugiés et déplacés mais aussi des événements pour primer et célébrer les femmes camerounaises qui se seront distinguées dans le domaine du sport. Tout un programme à l’endroit des réfugiés et déplacés. De la femme également.

« Les attentes sont que nous puissions bénéficier du soutien des Nations-Unies au Cameroun pour réaliser un certain nombre de mission qui sont les nôtres, mission de l’éducation de la jeunesse, mission de soutien aux femmes et jeunes filles, mission de mettre les réfugiés et les personnes déplacées dans notre pays, dans les conditions acceptables. Comme cela a été décidée par l’organisation des Nations-Unies pour lesquelles le comité a signé une convention » a expliqué le Colonel Kalkaba Malboum, président du Cnosc. Pour la représentante du Pnud, « le but de la convention signée avec le Cnosc est de renforcer la place du sport dans le parcours du développement et aussi dans toutes nos activités au soutien des jeunes et aussi des jeunes femmes » a lancé Allegra Maria Del Pilar Baiocchi. L’initiative n’est pas nouvelle au sein du Pnud : « nous avons déjà des activités à l’Extrême-nord qui visent à encadrer la jeunesse pour éviter qu’ils se retrouvent à faire du mauvais choix. A travers le partenariat que nous venons de signer, nous pourrons amplifier nos ambitions et travailler au plan national avec toutes les différentes évènements qui sont organisés par le comité », a-t-elle souhaité.

29mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo