Cameroun,Fièvre du remaniement : Encore une autre cabale contre le ministre délégué auprès du ministre des Finances
CAMEROUN :: SOCIETE

Cameroun,Fièvre du remaniement : Encore une autre cabale contre le ministre délégué auprès du ministre des Finances :: CAMEROON

Une autre opération visant à décrédibiliser Paul Elung Che auprès de Paul Biya vient d’être lancée. 05 organes de presse à la manœuvre.

Paul Biya est retourné au pays en fin de semaine dernière. Du coup, tous les regards sont tournés vers le palais présidentiel. L’on s’attend à une reprise en main par le chef de l’Etat de certains dossiers que l’on dit tombés en veilleuse : L’opération d’assainissement des meurs de gestion de la chose publique, le plan d’urgence triennal, et surtout la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale. Et dans la fièvre de l’attente, la chronique mondaine fait révèle que certains ministres en fonction sont devenus des clients fidèles des marabouts, des Dg d’entreprise devenu dépendant aux somnifères et autres tranquillisants….C’est aussi l’heure des coups bas. Les adversaires politiques redoublent d’ingéniosité pour se battre, des lobbies activent leurs réseaux pour éliminer untel…C’est dans ce sillage qu’un débit de boisson très populaire à Essos (sous le goyavier) a servi de cadre à une curieuse rencontre la semaine dernière (17 octobre, dans l’après midi) entre certains journalistes (un quotidien et 04 périodiques). L’actuel ministre délégué au ministère des Finances en charge du Budget était au centre de l’échange.

Premier ministère

Pour mieux comprendre leur démarche, il est important de rappeler que Paul Elun Che faisait partie de la délégation déployée par le chef de l’Etat dans la région du Sud-ouest pour convaincre les populations à reprendre leurs activités. Les 05 journalistes ont à la fin de la discussion convenu de « finir » avec le Ministre délégué en dévoyant totalement l’objet de sa présence à Tombel la semaine dernière. Notre source indique que les journalistes présents à cette rencontre ont convenu de développer leurs articles autour d’une idée : « Elung Che a profité de son séjour pour fêter avec ses frères du village sa prochaine nomination comme Premier ministre ». Une forte somme d’argent aurait été débloquée par le commanditaire. (Il a assisté en partie à la rencontre avant de s’excuser)

Le chef de l’Etat a ceci de particulier : Il de déjoue tous les pronostics et autres analyses au moment d’exercer ses prérogatives constitutionnelles de nomination. Pour les adversaires

de ce membre du gouvernement, l’idée ne viendra jamais à Paul Biya de donner raison à la presse. Voilà tout l’enjeu de cette cabale.

Réseaux

C’est encore là une autre affaire que doit gérer l’actuel ministre délégué au Minfi. Depuis son entrée au gouvernement en 2015, cet inspecteur principal du Trésor subi la fougue et la colère des réseaux qui ne supportent plus de le voir aussi à la tête de la Caisse de Stabilisation du Prix des Hydrocarbures (CSPH). Il a résisté à plusieurs cabales médiatiques. Rigoureux, il aurait réussi le tour de force de démanteler les réseaux mafieux qui pillaient sans se sourciller les caisses de cette entreprise. Ses adversaires ont décidé de le lui faire payer. Mais il faudra compter avec la volonté Paul Biya pour qui le caractère stratégique de la CSPH impose un management rigoureux et surtout responsable

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo