Télévision : Les camerounais plus friands du câble que de l’analogique  :: CAMEROON
Télévision : Les camerounais plus friands du câble que de l’analogique  :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • La Nouvelle Expression : Frégist Bertrand Tchouta
  • vendredi 12 février 2016 07:41:59
  • 6275

Télévision : Les camerounais plus friands du câble que de l’analogique :: CAMEROON

Selon une nouvelle étude TNS Sofres Africascope, pour 94% de la population urbaine au Cameroun, la télé reste le média privilégié.

La télévision par satellite affiche une des plus fortes croissances parmi les médias d’Afrique centrale et de l'Ouest, avec une place de choix occupée par le satellite Eutelsat 16A, numéro 1 sur la télévision gratuite. Tel est l’un des résultats présentés par TNS Sofres Africascope dans sa nouvelle étude sur les modes de réception de la télévision. Cette étude référence qui a suivi l’évolution des modes de réception de la télévision dans 4,2 millions de foyers (18,6 millions d’individus) vivant dans sept pays d’Afrique centrale et de l’Ouest, révèle également les habitudes de consommation des ménages camerounais.

Ainsi, lit-on dans cette étude, 94% de la population urbaine au Cameroun (à Douala et à Yaoundé) regardent quotidiennement la télévision. «Le satellite y est le mode de réception le plus répandu, étant présent dans 60% des foyers», ajoute l’étude. Au sujet du volume de consommation de ce médium on apprend également que La télévision reste le média privilégié dans tous les marchés ciblés, la durée d’écoute quotidienne moyenne par téléspectateur oscillant entre 3h et 4h30.

L’écran plat «fait écran» au tube cathodique

Dans ces zones urbaines, révèle TNS Sofres Africascope, on observe que de plus en plus de téléspectateurs regardent plusieurs chaînes et possèdent un écran plat : ces deux critères concernent déjà plus de 30% des foyers TV, confirmant le basculement progressif de la région au tout numérique. Cette observation devrait évoluer, avec notamment l’arrimage du Cameroun à la télévision numérique terrestre (Tnt), et l’appétit croissant des ménages camerounais pour les écrans plats.

Autre observation faite par l’étude, pour 40% des foyers TV interrogés, la télévision par satellite est, derrière la télévision terrestre analogique, le mode de réception TV le plus répandu dans la région. Un total de 1,7 million de foyers TV, représentant huit millions de téléspectateurs, ont fait le choix de la réception satellite pour accéder à plusieurs chaînes de télévision numérique, conclut l’étude.

«Les tendances observées à travers l’étude Africascope révèlent qu’il existe une appétence pour une télévision offrant une image de qualité et un large choix de programmes dans les grandes villes d’Afrique centrale et de l’Ouest, qui représentent seulement une partie de notre audience complète dans cette région. Elle confirme également le positionnement de référence qu’occupe le satellite EUTELSAT 16A en Afrique de l’Ouest et nous conforte dans notre volonté d’apporter notre soutien au développement d’un écosystème numérique sur ce continent», a déclaré Michel Azibert, Directeur commercial et du développement d’Eutelsat.

Pour rappel, l’étude a été menée au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en RDC, au Gabon, au Mali, et au Sénégal.

12févr.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo