Camer.be
France- Cameroun- Diaspora:ANDRÉ KANA-BIYIK dans "le BŒUF BOURGUIGNON de JACKY MOIFFO" 1ère Partie (Texte & Vidéo)
FRANCE :: SOCIETE
  • JMTV+ : Jacky Moiffo Journaliste-Reporter Animateur Audiovisuel.
  • vendredi 25 août 2017 10:52:23
  • 5337

France- Cameroun- Diaspora:ANDRÉ KANA-BIYIK dans "le BŒUF BOURGUIGNON de JACKY MOIFFO" 1ère Partie (Texte & Vidéo)

Il y a des destins difficilement explicables. Ceux des frères BIYIK s'inscrivent dans cette incompréhension là.Encore aujourd’hui les seuls footballeurs, jouant en seconde division, convoqués en équipe nationale de leur pays, les Lions Indomptables du Cameroun, les frères Biyik furent aussi immédiatement titularisés et n'ont quitté l'équipe nationale que pour prendre leurs différentes retraites sportives. 

Ces deux parcours, c'est André Kana-Biyik, l’aîné,qui explique le sien, en plusieurs parties, dans l'émission "le Bœuf-Bourguignon de Jacky Moiffo" 

Dans cette 1ère partie ses débuts sont évoqués, avec un clin d'oeil sur ceux de son frère François Omam-Biyik, qui commença sa vie footballistique comme gardien de but, puis stoppeur, ensuite milieu offensif et pour finir, sous les précieux conseil d'André, avant-centre. Pourquoi ce changement de poste? Quel y fut le rôle d'André? 

Le natif de l'Arrondissement de Puma, dans le Littoral du Cameroun,explique également le choix qu'il porta sur l'Union de Douala en 1985, pendant que son frère cadet, un peu influencé par le nouveau capitaine des Lions Indomptables d'alors,choisissait le Canon de Yaoundé...A suivre dans la seconde partie sa vie à Yaoundé, et surtout au sein des Lions. 

25août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo