Camer.be
CAMEROUN :: Obsèques d’Anne-Marie Nzié : Le bonheur après la mort :: CAMEROON
CAMEROUN :: MUSIQUE
  • Le Jour : Prince Nguimbous
  • mardi 26 juillet 2016 09:33:40
  • 10174

CAMEROUN :: Obsèques d’Anne-Marie Nzié : Le bonheur après la mort :: CAMEROON

L’artiste inhumée samedi dernier a été décorée à titre posthume.

Longue Longue dit dans une des ses chansons : « Témoignez moi quand je suis encore en vie, aidez moi quand je suis encore en vie, n’attendez pas le jour de ma mort pour m’apporter cercueil… ». Les obsèques d’Anne-Marie Nzié nous rappellent bien ces paroles de son jeune confrère musicien.

A l’occasion des hommages de la « maman nationale », la maison dans laquelle elle vivait au quartier Cité-verte à Yaoundé et qui lui a été octroyée par le président de la République Paul Biya a été réhabilitée par le ministère de l’Habitat et du développement urbain. Dans un communiqué de la cellule de Communication du ministère des Arts et de la culture, il y est mentionné à l’attention du public que : « le chef de l’Etat a mis à la disposition de la famille et du comité d’organisation les moyens pour la prise en charge totale des obsèques et l’octroi d’un appui financier subséquent et important  à la famille éprouvée ».

Ce communiqué fait également savoir que le ministre des Travaux publics a réhabilité les tronçons Boumnyebel-Eséka, Eséka-Lolodorf- Bibia pour un accès facile aux lieux des cérémonies. En plus de la maison de la Citéverte, le ministre de l’Habitat et du développement urbain a réhabilité la résidence de Bibia. Le ministère de l’Eau et de l’énergie a fourni les différents lieux des cérémonies en eau et en électricité. Des acquisitions qui ne profiteront certainement pas au mort.

Décédée le 24 mars 2016 des suites de maladie, ce n’est que le 23 juillet que Anne Marie Nzié a été inhumée à Bibia dans la région du Sud en présence de plusieurs personnalités. Le gouvernement a ainsi pris deux mois pour préparer les obsèques de l’artiste morte à l’âge de 84 ans. Avant de regagner la terre des ancêtres, la « mémé nationale », comme on l’appelait affectueusement, a été décorée à titre posthume, grand commandeur national de l’ordre de la valeur.

Anne-Marie Nzié a été internée à l’hôpital central de Yaoundé en mai dernier. Même si le gouvernement a pris sur lui de payer certaines factures liées à sa prise en charge, il reste que l’artiste a vécu de nombreuses tribulations pendant ses derniers jours comme le confie un membre de sa famille.

« Malgré son âge avancé, Anne-Marie Nzié partait chanter tous les samedis au Bois d’ébène pour avoir un peu d’argent. Parfois lorsqu’elle avait un problème camer.be, je partais rencontrer certains ministres qui remettaient de l’argent. Le président de la République lui envoyait la nourriture mais ce n’était pas régulier. Lorsqu’elle tombe malade le 8 mars dernier, nous avons informé un cadre à la Crtv qui a contacté le directeur de l’hôpital central de Yaoundé. Quelques minutes après, l’ambulance est venu la transporter ».

26juil.
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE
Vidéo