Cameroun, Cour Suprême du cameroun, Affaire Paul Eric Kingué: Le verdict encore reporté au 16 juillet 2015 :: CAMEROON
Cameroun, Cour Suprême du cameroun, Affaire Paul Eric Kingué: Le verdict encore reporté au 16 juillet 2015 :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • copy; Camer.be : Hugues SEUMO
  • jeudi 18 juin 2015 17:15:38
  • 4910

Cameroun, Cour Suprême du cameroun, Affaire Paul Eric Kingué: Le verdict encore reporté au 16 juillet 2015 :: CAMEROON

C'est précisément à 10h30 ce jeudi 18 juin 2015 que Paul Eric Kingué est appellé à barre. Cette seconde audience selon Maître Wabbo a duré moins d’un quart d’heure.Selon cet Avocat, par ailleurs, l'un des conseils de Paul Eric Kingue que la rédaction de camer.be a pu avoir au téléphone, l'affaire a été renvoyée au 16 juillet 2015 car dit-il, la présidente de la Collégialité,(la Cour Suprême du Cameroun) a étonnement exigé la production de l’original du dossier de la condamnation à vie de Paul Eric Kingué par le TGI de Nkongsamba le mercredi 29 février 2012. 

Mais comment ne pouvait-elle pas l'avoir joint dans les dossiers dans ses délibérations précédentes? Elle a aussi exigé la production de l’original du renvoi devant le tribunal de grande instance du Wouri.  

Pour rappel, Le 21 mai, dernier la Cour Suprème du Cameroun saisie par deux recours de Paul Eric Kingue depuis cinq ans pour l'un et trois ans pour l'autre, a ouvert ses affaires: dans la premiere qualifiée de detournement de deniers publics, le ministère public a requis l'annulation de tous les actes de procedures (pv d'enquête preliminaire, information judiciaire, decision du TGI du Moungo, arrêt de la cour d'appel du Littoral, mandat de detention decerné contre l'accusé) en gros, l'avocat general representant le ministère public a requis la cassation et l'annulation de cette procedure de detournement. Motif pris de 14 violations de la loi. Avant les requisitions du ministere public dans cette même affaire, le conseiller rapporteur en charge de ce dossier avait proposé la cassation et l'annulation de cette procedure.   Au total, dans l'affaire de detournement de deniers public par Paul Eric Kingue le conseiller rapporteur a proposé la cassation et l'annulation, le ministere public, la cassation et l'annulation aussi.   Dans la deuxième affaire qualifiée d'emeutes de fevrier 2008, l'avocat general representant le ministère public a requis l'annulation de tous les actes de procedures et la levée de tous les mandats de detention decernés contre le concerné. Avant le ministère public le conseiller rapporteur avait proposé les mêmes solutions.   Au total, pour la procèdure des emeutes de fevrier 2008, le conseiller rapporteur et le ministère public ont proposé et requis la cassation et l'annulation.

La Cour Supreme du Cameroun  se devait ce jour de rendre  ses verdicts dans les deux affaires.

C’est tout déçus que l’accusé, ses proches et ses fans sont repartis de la Cour suprême ce jour. Cette dernière ayant demandé la production des documents sollicités (l’original du dossier de la condamnation à vie de Paul Eric Kingué par le TGI de Nkongsamba du mercredi 29 février 2012 et l’original du renvoi devant le tribunal de grande instance du Wouri) avant le nouveau rendez-vous fixé au 16 juillet prochain.

Rendez vous pris pour le 16 juillet prochain.

© Camer.be : Hugues SEUMO
18juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo