DÉCÈS DE L’ÉLÈVE DE 9 ANS DANS UNE ÉCOLE
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: DÉCÈS DE L’ÉLÈVE DE 9 ANS DANS UNE ÉCOLE :: CAMEROON

La petite Chanty Kenfack est tombée du 3eme niveau d’un bâtiment de son école au moment où les élèves se bousculaient pour regarder la fête d’anniversaire à travers les fenêtres.

C’est la version des faits que nous avons recueilli sur le terrain. Le drame s’est produit le mardi 15 juin 2021 aux environs de 13h à l’école privée Divine International School Complex. Une institution située au lieu-dit entrée Bepanda, dans le 5ème arrondissement de la ville de Douala.

Dans une classe de cette école située au niveau 3 du grand bâtiment, une enseignante de class 5 célébrait son anniversaire avec ses élèves. Curieux de voir ce qui se passait dans cette classe, d’autres élèves ont accouru. Ce qui a crée un attroupement dans le couloir, devant la porte et les fenêtres de cette classe. Au moment de retourner dans leur salle de classe à l’arrivée de leur enseignant, c’était le sauve- qui -peut. Malheureusement, la petite Chanty va se renverser sur un balustre rouillé qui va l’entraîner au sol et elle va mourir quelques temps après.

«Une maîtresse fêtait son anniversaire et les élèves sont sortis pour regarder à travers la fenêtre et lorsqu’ils ont vu leur enseignant venir, ils se bousculaient dans le couloir pour rentrer dans leur salle de classe, c’est où elle s’est renversée sur la grille, et çà s’est cassé, elle est tombée », nous relate Ange , une camarade de la classe de Chanty. Nous l’avons rencontrée ce jeudi matin sur le chemin retour, les cours ayant été interrompus jusqu’à nouvel ordre.

c’est une fin tragique pour cette élève de la classe du CM1 qui s’impatientait de fréquenter un lycée ou collège à la rentrée prochaine. L’une des plus braves de cette école. Elle allait présenter son examen du CEP après qu’elle ait obtenu son entrée en 6ème, nous renseigne notre source. C’était la dernière semaine des classes dans cette école et les élèves passaient les derniers moments de l’année scolaire 2020/2021.

Les balustres du balcon sont vieux et ce n’est pas la première fois qu’un élève tombe d’un bâtiment même en s’y adossant…

C’est ce que nous renseigne, notre témoin de la scène dramatique. Elle nous confie que, plus d’une fois les élèves sont tombés du haut de l’immeuble. Une version soutenue par un parent d’élève qui rassure que plusieurs plaintes ont été formulées pendant les réunions à l’endroit des responsables de cette école, mais ils ont joué à la sourde d’oreille. une école dont la pension n’est pourtant pas à la bourse de tous et qui manque d’entretien.

«ça aurait pu être mon enfant. Cette histoire me choque tellement, au point où je ne compte plus envoyer mes enfants dans cette école à la rentrée. On s’est beaucoup plaint de ces balustres rouillés mais ils n’ont rien fait. Voilà un enfant déjà décédé. ma fille fait le CP et je paye environ 170 000fcfa surtout parce que je recherche sa sécurité», déplore Hilaire un parent d’élève.

L’examen qui se déroulait dans cet établissement scolaire a été interrompu, les parents appelés à garder les enfants à la maison. En ce moment, ils ont engagé les travaux pour remplacer ces balustres avec des parpaings, trop tard pour cette élève qui a perdu sa vie.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo