Navigation au port de Douala.
CAMEROUN :: MéDIA

CAMEROUN :: Navigation au port de Douala. :: CAMEROON

La presse est revenue sur le terminal pétrolier du port de Douala et la situation économique préoccupante du Cameroun.

C’est le quotidien de l’économie qui donne l’information sur le Port autonome de Douala: «Le terminal pétrolier inauguré hier». L’infrastructure construite à hauteur de 10 milliards Fcfa va permettre de diminuer les risques d’incendie. En partenariat avec la Société camerounaise de dépôt pétrolier (Scdp), la reconstruction de cet appontement a duré 22 mois.

La Voix du centre commente cette information sous forme de la Modernisation des infrastructures portuaires «Le PAD atteint sa vitesse de croisière». L’entreprise portuaire a lancé d’immenses chantiers de rénovation et de construction d’infrastructures en vue d’améliorer sa performance et de la qualité du travail. De nombreux équipements de dernière génération ont été acquis à cet effet. Et c’est également dans cette perspective qu’un nouvel appontement vient d’être remis sur pied après des décennies d’inactivités.

Le quotidien Le Messager fixe sur le Directeur General pour dire que «Cyrus Ngo’o dans le navire des réformes». 10 milliards 125 millions Fcfa débloqués pour reconstruire un appontement pétrolier inauguré hier.

Cependant que Lignes d’Horizon se focalise sur le Taux de croissance de «Nos économistes, les crises et le Pouvoir». Le Cameroun ploie sous le joug des institutions financières internationales depuis 1987. Les crises se multiplient, se succèdent et perdurent, les stratégies et mesures gouvernementales peinent à en venir à bout. L’on se demande dans ces conditions si nos hommes de science ont voix au chapitre et sont, dans ce cas, écoutés, avec Pr Touna Mama, Etienne Ntsama, Emmanuel Noubissie Ngankam, Grégoire Mebada Mebada, François Bambou.

Cameroon Business Today revient sur Eurobond de 2015 pour poser la question de «Comment l’Etat compte rembourser». Le règlement de cette dette dont l’encours s’élève à 450,4 milliards Fcfa est prévu entre 2023 et 2025. A deux ans de cette échéance, l’option de rachat a été

prise pour éviter le risque de surendettement élevé. Face à la crise sanitaire ayant engendrée une baisse des recettes, le service de la dette pose à nouveau un défi aux pays à faible revenu. Des pistes de solutions proposées lors des réunions de printemps du Groupe de la Banque mondiale et du FMI.

Lire aussi dans la rubrique MéDIA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo