Carnet noir: Mort de l'homme politique Bernard Njonga
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Carnet noir: Mort de l'homme politique Bernard Njonga :: CAMEROON

Camer.be  apprend avec tristesse, la mort de l'homme politique camerounais, Bernard Njonga. Il est mort ce dimanche 21 janvier 2021,  au CHU d'Amiens en France.

Âgé de 66 ans, des sources familiales rapportent que l'ingénieur agronome, a quitté le Cameroun il y a quelques temps, pour une évacuation sanitaire en France.  L'homme n'était plus en bonne santé depuis un an, nous apprend-on.

Bernard Njonga était  directeur de publication du journal " La  Voix du Paysan", avant de créer son parti politique en 2015: Croire au  Cameroun ( CRAC).

Le parti politique fondait son idéologie sur l'agriculture, en prétendant que seule cette activité, peut développer le Cameroun, et le sortir de la pauvreté. " Nous ne sommes pas un parti d'opposition, mais un parti de propositions", avait coutume de répondre Bernard Njonga, à la presse.

La lutte contre les organismes génétiquement modifiés ( OGM), fut l'un des points qui bâtit la légende de Bernard Njonga dans la conscience collective. À la fin des années 1980, Bernard Njonga contre toute attente, démissionne de la Fonction publique camerounaise, alors qu'il percevait un salaire très important. 700 000 francs CFA / mois selon certaines sources.

Adieu Bernard. L'on se souviendra toujours de ta lutte pour la fin de la faim au Cameroun,  ainsi que le développement du pays que tu prônais par  l'agriculture. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo