Ville de Douala : 57 milliards pour relever les défis de 2021
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Ville de Douala : 57 milliards pour relever les défis de 2021 :: CAMEROON

Roger Mbassa Ndine, le super maire de la ville était face à la presse au cours d’un déjeuner convié au cercle municipal de Douala 4eme. Pour un bilan de l’année 2020 et dérouler son programme sur l’année 2021.

Il était entouré de ses plus proches collaborateurs : Jérémie Solle 1er adjoint, Roger Ndjitchoua 2eme adjoint, Leonie Ndome Moukoko 3eme adjoint et Marie Adjongo Dine 4eme adjoint. Il y avait aussi la division de la communication, bien achalandée, désormais prête à servir à temps réel pour une information de proximité.

L’installation de cette équipe aux commandes de la communauté urbaine de Douala, le 20 Mars 2020 s’est faite dans un climat plutôt morose. Caractérisée par la pandémie de la covid 19 et une tension de trésorerie. Le Maire l’a lui-même indiqué pour s’indigner « nous avons hérité d’une caisse de 200 millions » pour la gestion d’une ville en perpétuelle mutation et confrontée aux défis inhérents.

Le décor est planté. Le premier magistrat de la ville s’est ainsi prêté au jeu de questions réponses, sans tabou, sur tous les domaines. La presse a ainsi été édifiée sur des mesures prises pour « assainir l’organisation et le fonctionnement de la CUD d’une part et d’autre part, une amélioration des conditions de vie des citoyens de la ville » Il fallait, au préalable encercler la ville c’es à dire mettre en place une plateforme de coordination entre le maire de la ville et les maires des communes d’arrondissements pour les associer à la prise des décisions.

On le voit bien, l’amélioration des conditions de vie des populations est le leitmotiv qui guide le nouvel exécutif communautaire. Aussi dans une ville en proie à une pression démographique grandissante, la mise en place d’un plan d’urgence sur « la mobilité, l’éclairage

public, l’enlèvement des ordures et le logement social » a été mise en place. Elle consiste au désengorgement des carrefours, rétablissement de l’éclairage urbain, réhabilitation de plusieurs axes routiers entre autres… Auparavant, une fois aux commandes, il fallait barrer la voie à la propagation du corona virus et soutenir les familles affectées.

Et ce n’est pas tout. Des actions ont été menées pour lutter contre le désordre urbain, la gestion des eaux pluviales et des espaces marchands…

Au terme de cette rencontre, les problèmes de gouvernance de la communauté urbaine, de voirie urbaine, de gestion des équipements marchants, d'accès à l'eau potable, de mobilité urbaine, d'incivisme, d’inondations, d’habitat anarchique ont-ils trouvés une solution avec la nouvelle équipe ? Roger Mbassa Ndine a plaidé, un budget de 57 milliards a été adopté pour 2021…

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo