Sur les mercenaires politiques noirs: une perspective comparative
ÉTATS-UNIS :: POINT DE VUE

ÉTATS-UNIS :: Sur les mercenaires politiques noirs: une perspective comparative :: UNITED STATES

Bien au-delà du ministrel show de Kanye West pour la présidence aux États-Unis, un homme qui se considère au-dessus de la race, un "libre-penseur" et un "non-conformiste", il y a des questions profondes que la course à la présidence de M. West soulèvent.

Premièrement, M. West n'est ni au-delà de la race, ni un «libre penseur» ni un «non conformiste». il est une marque commerciale et un artiste noir milliardaire, un pur produit de la gigantesque industrie culturelle américaine et de la pratique néolibérale qui ont complètement blanchi toutes les formes de tendances non-conformistes et donc les capacités de résistance réelle et d'opposition véritable pour faire en réalité de M. West un mercenaire politique avec une allégeance aveugle au “feyman” (escroc de grand chemin) autoritaire Donald Trump enchâssée dans une politique de grognements et de ressentiment blancs.

L'objectif déclaré de Kanye West est néanmoins de libérer les Noirs détenus dans la plantation politique des démocrates. Il en va de même pour nos dirigeants Africains qui se présentent comme des patriotes mais qui ne sont rien de plus que des mercenaires politiques, prenant leurs ordres de gouvernance de la France pour diriger leurs plantation néo-biopolitiques respectives se faisant passer pour des États-nations modernes.

Deuxièmement, la couverture médiatique gratuite que Kanye obtient pour sa course à la présidence est tout à fait suspect. Ceci, cependant, n'est pas nouveau puisque beaucoup de nos dirigeants politiques en Afrique francophone ne sont pas choisis par le peuple, mais par des forces néocoloniales invisibles qui les imposent aux peuples comme des leader de facto.

Comme pour Kanye, beaucoup d'entre eux sont connus pour avoir des problèmes de santé mentale et séniles, mais sont néanmoins imposés à la population utilisant le pouvoir comme un projet de vanité et un approvisionnement en ressources pour nourrir leur gigantesque narcissisme mégalomane sociopathique avec un fond sans fin.

Alors que Kanye West a déclaré sa course, son collègue artiste, Jamie FOXX, a affirmé que "ce n'était pas le temps de la connerie". Pourtant pour Kanye et nos satrapes locaux, il est toujours temps pour les conneries. Ces personnes ne recherchent pas le pouvoir pour résoudre les problèmes des populations, mais pour une recherche permanente d'attention et une quête non assouvie de la popularité, crachant toutes sortes de platitudes tant que cela les aide à être populaire et à se hisser au sommet de l'État.

Le CL2P comprend que le leadership politique a des conséquences. En particulier, les dirigeants fascistes qui se sont attachés à rendre les catégories de personnes superflues et à redoubler dans le capitalisme extractif avec la dévastation écologique motivée uniquement par l’instinct bestial de la prédation et l'illusion nihiliste.

La vérité est que nous n'avons plus le droit de faire des erreurs en continuant à suivre les dirigeants qui gouvernent par la peur et les préjugés.

Pr. Olivier J. Tchouaffe, PhD, Porte-Parole du CL2P

http://www.cl2p.org 

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo