World news CAMEROUN :: Opération survie Cameroun : Ce qui est reproché à Alain Fogue :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Opération survie Cameroun : Ce qui est reproché à Alain Fogue :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Le Jour : Solière Champlain Paka
  • vendredi 15 mai 2020 03:16:00
  • 2038

World news CAMEROUN :: Opération survie Cameroun : Ce qui est reproché à Alain Fogue :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le trésorier national du Mrc a été interrogé hier sur trois motifs d’accusation à savoir : suspicion de blanchissement de capitaux, escroquerie du peuple camerounais et financement de la résistance aux institutions de la République.

Alain Fogue était à la direction de la Police judiciaire hier, 14 mai 2020. Il répondait ainsi à la convocation du commissaire divisionnaire, Dili Jacques. Le trésorier national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) a été auditonné sur trois motifs d’accusation à savoir : suspicion de blanchissement de capitaux, escroquerie du peuple camerounais et financement de la résistance aux institutions de la République.

Des accusations non encore répertorié dans le Code pénale camerounais selon Olivier Bibou Nissack. « Au demeurant, si toutes ces infractions étaient même présentes dans le code pénal, comment ne pas s’interroger sur leur non application par la Police judiciaire camerounaise au scandale des milliards envolés dans la foireuse organisation de la Can de 2019 ?

Qui a bénéficié de la vente au coût astronomique de 700 000 Fcfa le camion de sable ? », Écrit le porte-parole de Maurice Kamto dans le compte rendu. L’enquête en cours est relative à l’appel à la générosité publique lancée par les responsables du programme humanitaire « Survie Cameroun, Survival Camerooon ».

La convocation de Christian Penda Ekoka, président de l’initiative, initialement prévue pour ce 14 mai à 10 H, a été reportée par le Directeur de la police judiciaire à une date ulterieure. Alain Fogue était accompagné par trois avocats parmi lesquels Me Emmanuel Simh.

Le Jour a également appris que les six humanitaires interpellés depuis lundi au marché de Mokolo en pleine distribution des kits de protection contre la Covid19 sont toujours détenus au Commissariat de sécurité publique du 2ème arrondissement.

15mai
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo