Luc Sindjoun : Appeler au boycott c’est être contre la démocratie
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Luc Sindjoun : Appeler au boycott c’est être contre la démocratie :: CAMEROON

Conseiller spécial du président de la République, par ailleurs vice-président de la campagne Rdpc dans les Hauts-Plateaux, il condamne l’appel au boycott lancé par le Mrc.

Le meeting populaire organisé le 31 janvier à Bangou, que signifie-t-il pour vous et pour le Rdpc ?
C’est la position de l’arrondissement de Bangou comme un fief du Rdpc. C’est la consolidation du département des Haut-plateaux comme un département qui entend demeurer dans le peloton de tête des localités dans lesquelles les suffrages massifs sont exprimés en faveur du Rdpc, aussi bien aux élections municipales qu’aux élections législatives. Ce sont des listes de progrès, ce sont des listes pour un Cameroun nouveau avec le président Paul Biya.

Vous appelez à un vote massif à Bangou en particulier et dans les Hauts-Plateaux en général. Mais, parallèlement il y a une campagne de boycott qui est menée. Etes-vous certain que ce message n’est pas écouté ici ?
Nous menons une campagne en droite ligne avec notre Constitution, en droite ligne avec notre code électoral. La mission constitutionnelle des partis politiques c’est de contribuer à l’expression des suffrages. C’est ce que le Rdpc est en train de faire à Bangou et ailleurs. Les Camerounais doivent exercer leur droit de vote pour choisir leurs représentants, pour choisir leurs conseillers municipaux, pour choisir leurs députés. Dire le contraire aux Camerounais c’est être contre la démocratie. Parce que, voyez-vous, le droit de vote a été une conquête dans les démocraties contemporaines.

Prenez un pays comme l’Afrique du Sud où, pendant longtemps, à la majorité noire on avait dénié le droit de vote. Savez-vous combien de personnes sont morts en Afrique du Sud pour qu’on accepte le principe un homme une voix ? Mais alors, on ne peut pas admettre qu’en 2020 au Cameroun, on en soit à demander aux Camerounais de ne pas aller voter. Les Camerounais doivent voter, ils doivent exercer leur droit de vote. Le droit de vote est consubstantiel à la démocratie.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo