CAMEROUN :: PCRN : En mode contre-attaque :: CAMEROON
CAMEROUN :: PCRN : En mode contre-attaque :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: PCRN : En mode contre-attaque :: CAMEROON
  • Cameroon Tribune : Yvan BOUNOUNG
  • mercredi 11 décembre 2019 11:55:00
  • 3808

CAMEROUN :: PCRN : En mode contre-attaque :: CAMEROON

Hier, avant que la notification ne leur soit servie par Elecam, les membres du secrétariat permanent de cette formation politique conduits par leur président, Cabral Libii, ont porté recours.

Hier au siège du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), sis au « Carrefour Iptec » à Nkolndongo à Yaoundé, le président national de cette jeune formation politique, Cabral Libii et les membres de son secrétariat permanent vivaient une journée animée. 12h50, et l’équipe du Pcrn peaufinait déjà sa stratégie de riposte. Cette promptitude à réagir est consécutive à la déception que les militants de ce parti affichent à la suite des multiples rejets, par Elections Cameroon (Elecam), de leurs listes aux élections municipale et législative du 9 février 2020.

En effet, plusieurs listes du Pcrn n’ont été « ni rejetées ni validées » dans plusieurs circonscriptions électorales par Elections Cameroon (Elecam). Aristide Eko’o, l’un des membres dudit secrétariat, explique qu’il s’agit précisément, pour ce qui est des élections municipales, « des listes de Nitoukou dans le Mbam-et-Inoubou, de Sa’a dans la Lékié et de Dizangue dans le département de la Sanaga-Maritime». Le portail des camerounais de Belgique (Camer.be). Celle de Yaoundé IV en fait également partie. Une seule liste pour le compte de l’élection législative est, quant à elle, rejetée dans l’arrondissement de Wouri-Est, à Douala, « pour défaut de caution », précise-t-il.

Notre source mentionne également que « cette caution a pourtant été payée, et le parti dispose même des pièces justificatives ». Compte tenu de cette situation, le Parti camerounais pour la réconciliation nationale a déjà dépêché une commission pour ces différents recours auprès d’Elecam, institution faitière des processus électoraux.

11déc.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo