Crises multiformes au Cameroun : les malheurs des silences de Paul Biya :: CAMEROON
Crises multiformes au Cameroun : les malheurs des silences de Paul Biya :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE Crises multiformes au Cameroun : les malheurs des silences de Paul Biya :: CAMEROON
  • Camer.be : Ben BATANA
  • mercredi 31 juillet 2019 13:56:00
  • 3415

Crises multiformes au Cameroun : les malheurs des silences de Paul Biya :: CAMEROON

Effervescence à la prison centrale de Kondengui Yaoundé. L’appareil de l’Etat se déchire. L’omerta d’Etoudi devient assourdissante.

Et c’est le vivre ensemble qui a pris un coup. Et pour cause, la résurgence du tribalisme et les replis identitaires. Des camps se dessinent au sein de l’appareil dirigeant, dans la société civile comme dans les partis politiques. Ils menacent la cohésion sociale. Le vivre ensemble devient un malheur. Pourquoi le président ne parle pas ? Le journal Le Messager s’exclame « Vivre ensemble, le malheur du silence »

Face à la période des crises multiformes que travers le pays, les autorités laissent s’effriter la confiance entre le pouvoir et le peuple. Toutes choses qui déteignent sur la Cohésion de l’action gouvernementale. Et le journal Panels Hebdo illustre « Deux Secrétaires Généraux contre un PM » De fait, les secrétaires généraux de la primature et de la présidence de la République, se sont pratiquement érigés en décideurs sur les dossiers dont ils sont censés n’assurer que la coordination du circuit et la transmission. Toutes choses qui mettent l’action du Premier ministre sous l’éteignoir.

Devant cette menace de désagrégation, la presse soutient que Le Président rumine sa colère et va bientôt sévir. C’est le journal l’Epervier qui soutient que « Paul Biya est en colère » Et pour cause, son entourage se divise en clans. Pas de solidarité gouvernementale. A qui le chef de l’Etat doit-il désormais faire confiance. Des actions fortes sont attendues pour désamorcer la Tensions qui persiste à Kondengui . Selon la Nouvelle Expression, « Ayuk Tabe et Cie vers une grève » Le leader et les autres dirigeants du mouvement séparatistes « Ambazonie » annoncent ce mouvement d’humeur s’ils ne voient pas Mancho Bibixy et les autres prisonniers récemment extraits de Kondengui.

La diaspora s’est invitée au débat à travers le forum du Cameroon Patriotic Diaspora tenu du 26 au 28 juillet 2019 a Munich en Allemagne. Les participants ont rendus la copie. Avec entoile de fond le « soulèvement populaire qui va conduire à la transition politique » Ce qui a fait dire au journal Repères que « Munich incite à un soulèvement populaire». Les

organisateurs ont pris soin d’inviter que des pourfendeurs du pouvoir de Yaoundé venant du Cameroun, du Mali, d’Allemagne, de France, de Suisse, des USA. D’autres personnalités au rang desquelles Me Alice Nkom, avocate et membre du Front citoyen soutenant la cause des personnes homosexuelles, Edith Kah Walla la présidente controversée du parti de l’opposition Cameroon People Party (CPP) et de l’ONG Stand Up for Cameroon, Me Emmanuel Simb vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC)

31juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo