Allemagne- Cameroun: A la rencontre de l’artiste-chanteuse de gospel Chantale Nicole Tetka :: GERMANY
Allemagne- Cameroun: A la rencontre de l’artiste-chanteuse de gospel Chantale Nicole Tetka :: GERMANY
 
ALLEMAGNE :: SOCIETE Allemagne- Cameroun: A la rencontre de l?artiste-chanteuse de gospel Chantale Nicole Tetka :: GERMANY
  • Pour Camer.be : Baltazar Atangana Noah
  • jeudi 06 juin 2019 10:19:00
  • 1661

Allemagne- Cameroun: A la rencontre de l’artiste-chanteuse de gospel Chantale Nicole Tetka :: GERMANY

Chantale Nicole Tetka est artiste gospel d’origine camerounaise qui vit et travaille en Allemagne. Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, voix haute portée vers la louange et l’adoration, nous sommes allés à sa rencontre pour qu’elle nous dise plus sur sa carrière musicale et la dédicace avenir de son dernier album.

Bonjour Chantale, pouvez-vous nous parler de vos premiers pas dans le gospel, une anecdote ou une révélation…

Salut ; merci.

Mes premiers pas dans le chant gospel débutent après ma nouvelle naissance, où j’ai découvert une manière nouvelle de louer et d’adorer le Seigneur. Tout a été davantage renforcé lors d’une rencontre des femmes FCC, où nous étions réunies pour une retraite spirituelle de trois jours. Plus amplement, mes premiers pas dans le chant ont été motivés par cette déclaration d’une femme, venue du Nigéria, qui m’avait imposée les mains : « J’ai mis un chant nouveau dans ta bouche et je t’élèverai dans ton service. ». C’est, au fond, de là que tout est parti…

Et aujourd’hui, quels sont les principaux sujets que vous abordez, les thèmes que votre inspiration aime visiter…

Les principaux sujets que j’aborde sont directement rattachés à tout ce qui est célébration du nom de Jésus et de sa grâce, son intimité. Et surtout, ma nouvelle histoire que j’écris chaque jour sous la protection divine.

Mon inspiration, je la tiens de mes méditations, mes lectures (bible et livres), mes voyages. Je suis sensible à tout ce qui est positif !

Quel est votre sentiment lorsque vous montez sur scène que ce soit pour chanter ou pour prêcher ?

J’éprouve en général un sentiment de joie mêlé d’une vive crainte. Je me vois tellement si petite de devoir parler de ce grand Dieu. En effet, ma joie est la traduction de mon obéissance aux saintes écritures. Ma crainte, en revanche, est l’expression, bien que tacite, de mon indignation à parler de Dieu pourtant je suis une pécheresse.

Pouvez-vous nous dévoiler l’un de vos rêves…

Mon rêve le plus ardent est de parvenir à me hisser au sommet du gospel. Et ce, afin que le nom de Dieu soit révélé et magnifié sur toute la terre, au travers de ma voix !

Un mot sur les crises sociopolitiques qui travaillent le Cameroun en ce moment ?

Je souhaite profondément que la paix, le dialogue, la cohésion et l’intégration soient le leitmotiv de chaque Camerounais. Personnellement, je prie au quotidien pour mon beau et pieux pays…

Votre actualité…

J’ai une compilation et un featuring avec Alliance Madeleine. La dédicace de ma compilation, composée de 9 titres et intitulée « Mon Dieu est bon », aura lieu entre la fin du mois de Juin et le début du mois de Juillet 2019 au Cameroun. Mon équipe œuvre dessus, j’informerai le public sur les modalités pratiques le moment venu.

Je travaille, par ailleurs, sur un projet d’écriture d’un ouvrage. Je dévoilerai tout très bientôt…pour l’instant, je fais durer le plaisir et préférer ne rien dire en profondeur. (rire)

Comment jugez-vous l’état de l’industrie musicale chrétienne au Cameroun aujourd’hui et comment voyez-vous l’avenir à ce niveau ?

Il y a un certain réveil. Seulement, en ce moment, l’industrie musicale chrétienne au Cameroun est caractérisée par une forte division et un manque d’entente entre les différents acteurs. Si ces tournures d’esprit néfastes venaient à disparaître, mieux si les différents acteurs de ce milieu travaillent ensemble, je crois que l’avenir à ce niveau sera radieux et chacun pourra bénéficier des retombées de son produit.

Un dernier mot pour conclure cet entretien…

Je suis ravie et très émue de votre intérêt pour ce que je fais. Par ma voix, qui se fait entendre par cette plateforme que vous m’offrez, je bénis le Seigneur et je l’implore de vous ouvrir grandement les portes célestes pour une éclosion dominante de votre travail. J’adresse également un message d’encouragement à tous les jeunes qui, chacun dans son domaine et à son niveau, ne cessent de travailler pour être les meilleurs. Qu’ils travaillent sans relâche, car c’est au bout de l’effort se trouve la gloire et la réussite dans tout ce que nous faisons.

Merci

06juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo