CAMEROUN :: An 34 du RDPC à  Bafoussam: Sylvestre Ngouchinghé monte au front contre le Sdf et le Mrc :: CAMEROON
CAMEROUN :: An 34 du RDPC à  Bafoussam: Sylvestre Ngouchinghé monte au front contre le Sdf et le Mrc :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Guy Modeste DZUDIE
  • mercredi 27 mars 2019 13:16:00
  • 5974

CAMEROUN :: An 34 du RDPC à Bafoussam: Sylvestre Ngouchinghé monte au front contre le Sdf et le Mrc :: CAMEROON

Sénateur de la région de l’Ouest et chef de la délégation permanente départementale du comité central du Rdpc dans la Mifi, après avoir organisé le 23 mars dernier un séminaire de restitution des travaux de l’académie régionale du parti de Paul Biya, Sylvestre Ngouchinghé dit Congelcam, a opté célébrer le 34eme anniversaire du parti des flambeaux à Baleng dans la commune de Bafoussam II.

La reprise des espaces gagnés par l’opposition lors de l’élection présidentielle du 07 octobre dernier fait partie de l’agenda de Sylvestre Ngouchinghé, Sénateur de la région de l’Ouest et promoteur de la société Congelcam Sa. Pour ce, le samedi 23 mars dernier, un jour avant la célébration de l’an 34 du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), il a réuni les militants et cadres de cette formation politique pour une séquence de restitution du séminaire organisé une semaine avant sous les auspices du sultan et sénateur Ibrahim Mbombo Njoya, chef de la délégation régionale permanente du comité central du Rdpc à l’Ouest. Dans la même élan que l’instance régionale, le sénateur originaire de la Mifi a invité ses camarades à taire des querelles intestines pour se consacrer à l’essentiel :la victoire du Rdpc pour les prochaines échéances électorales dans le département de la Mifi. Sous le regard du préfet du département de la Mifi, Chaïbou, le Pr Joseph Kankeu a entretenu les séminaristes sur la responsabilité électorale et l’engagement partisan au sein du Rdpc. Pour lui, il est question de respecter la discipline du parti et de rester fidele aux options de la hiérarchie partisane. Le second a exposé sur la responsabilité des jeunes et des femmes a fait par le Pr Thomas Tamo Tatientsé. Tous les dignitaires originaires de ce département ont répondu à cette invitation. Il s’agit principalement du Pr Pascal Nguihé Kanté, ministre, secrétaire général adjoint des services du Premier ministre et de Samuel Wembé, ancien député à l’Assemblée nationale. Les autre chefs traditionnels les plus influents du département étaient également dela partie : le Fo’o Njitack Ngompé Pélé de Bafoussam, le Fo’o Alain Negou Télé de Baleng , le Fo’o Mitterrand Moumbé de Bamougoum et le Fo’o Philippe Talé de Bandeng.

Le lendemain, c'est-à-dire le 24 mars 2019, chacun de ces monarques est resté dans sa communauté. Le Pr Pascal Nguihé Kanté s’est déployé en renfort au niveau de la section Rdpc de la Mifi Centre à Bafoussam. Le sénateur Sylvestre Ngouchinghé s’est rendu à Baleng. Dans l’optique d’arracher cette mairie sous l’emprise du Front social démocrate depuis 23 ans, le sénateur de la Mifi a demandé aux populations de savoir et de comprendre que seul le parti au pouvoir, le Rdpc, est capable d’impulser réellement le développement de leur localité. Reine à la Cour Royale et président de la section de l’Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc), Angèle Toukam Téla Sandio a remercié le sénateur Sylvestre Ngouchinghé pour les actions énormes et multiformes engagée par ses soins pour le rayonnement du Rdpc dans cette localité. La construction et l’équipement de l’école publique du garage militaire ou la construction puis l’équipement d’un pavillon haut standing à l’hôpital régional de Bafoussam font partie des souvenirs de ce déploiement. Les appuis logistiques et les conseils du chef de la délégation permanente départementale Rdpc dans la Mifi ont participé, selon Angèle Toukam Téla Sandio, a requinqué le moral et l’engagement des militants du Rdpc à Baleng, Bandeng et Bapi. Mais cette ambition pourra-t-elle faire reculer le Sdf conduit par Emmanuel Tagne Tagne Ngéko ou les troupes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, aussi déterminés à conquérir la commune de Bafoussam II. En tout cas, Sylvestre Ngouchinghé ne cesse de gonfler ses muscles pour rééditer l’exploit de la présidentielle d’octobre 2011 où son implication s’était soldé par une victoire départementale du candidat Paul Biya face à John Fru Ndi du Sdf. Mis sous orbite, le magnat du monde des poissonneries, doit vraiment mouiller le maillot.

27mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo