Cameroun – Comores : Les Lions joueront en maillots Puma :: CAMEROON
Cameroun – Comores : Les Lions joueront en maillots Puma :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT Cameroun ? Comores : Les Lions joueront en maillots Puma :: CAMEROON
  • Le Jour : Achille Chountsa
  • mardi 05 mars 2019 07:05:00
  • 5046

Cameroun – Comores : Les Lions joueront en maillots Puma :: CAMEROON

Un stock de matériel de cette marque est encore disponible à la Fécafoot, qui est encore en pourparlers avec des équipementiers.

Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, dans un message sur tweeter indiquait en février dernier que le contrat avec Puma n’allait pas être renouvelé. « Je me suis rendu au siège de Puma en France, le 13 février 2019. A ce jour, la Fécafoot et Puma ne sont pas parvenus à un accord. La Fécafoot reste ouverte à toutes les discussions pour choisir son équipementier », écrivait le président de la Fécafoot sur son compte Tweeter. Ce qui signifiait en clair que le contrat de huit ans qui avait été signé entre l’ancien président de la Fécafoot Iya Mohammed et l’équipementier Puma le 1er décembre 2010 est arrivé à son terme le 31 décembre 2018 n’a plus été renouvelé. Entre temps, aucun contrat n’a été conclu avec un autre équipementier par la Fécafoot.

Le Cameroun affronte les Comores le 23 mars prochain au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Can Total Egypte 2019. Le débat achoppe en ce moment sur la question de savoir quelle marque de maillot les Lions Indomptables arboreront. « Les Lions joueront avec Puma, parce qu’on n’a pas de choix », nous rassure une source à la Fécafoot. La raison : « Nous avons une dotation d’équipements disponibles qui peut nous permettre de tenir jusqu’en juin. Puma nous a donné ça en sachant qu’on n’aura pas d’autre choix que d’utiliser ça, sans aucun doute ». L'info claire et nette. L’on parle de 16 tonnes d’équipements réceptionnés par la Fécafoot au mois de novembre 2018. « Il faudrait que les gens comprennent que pour le cas d’espèce, les équipements que Puma nous donne ne sont pas un cadeau. Puma défalque sur le montant du contrat une partie en équipements qu’il nous livre. En conséquence, ces équipements-là nous appartiennent. Ce n’est pas comme si Puma nous avait fait un cadeau en y posant des conditions sur son utilisation. Nous avons acquis cela en convertissant une partie de notre argent en équipement », explique notre informateur.

Un renouvellement au rabais de Puma

En rappel, ce contrat de huit ans qui est arrivé à expiration le 31 décembre 2018 rapportait 10 milliards au Cameroun. Mais Puma ne devait pas reverser cette sommes en cash. Elle était étalée sur les 10 ans, à savoir 1,2 milliards FCfa par an. Une partie de cette somme était alors convertie en équipements que Puma fournissait au Cameroun. La Fécafoot n’a pas attendu l’expiration de ce contrat avant de négocier son renouvellement. Des pourparlers ont commencé avec Puma pendant le mandat du Comité de normalisation de la Fécafoot. « Ce que Puma a proposé à la normalisation était au rabais. Le Comité de normalisation a alors refusé de signer laissant libre cours à l’exécutif, qui devait arriver. Voyant cela comme une trahison.

Sur un contrat annuel de près de 1,2 milliard, on le réduit à moins de la moitié du contrat. Le Comité de normalisation a refusé de signer. L’exécutif actuel a tenté aussi une négociation et Puma n’a pas beaucoup évolué. Le président de la Fécafoot était au siège de Puma en France le 13 février dernier d’ailleurs à cet effet sans trouver une entente avec les responsables de Puma », nous confie notre source.

Adidas mieux disant mais…

En ce moment, la Fécafoot a confié le dossier de la recherche d’un équipementier à une agence marketing. « Les discussions avec la marque Adidas sont réelles, et avec d’autres équipementiers. Avec Puma, on n’a pas encore fermé la porte », nous indique-t-on. Avec la marque Adidas, l’agence marketing a fait une erreur grave, selon une autre source proche de ce dossier. « Elle est arrivée au Comité exécutif et a donné les chiffres exacts de la négociation. Et ce sont ces chiffres-là qui se sont trouvés sur la place publique. Ça a énervé Adidas. Pour le moment, Adidas ne veut pas qu’on parle de contrat. La négociation dans ce type de contrat se fait de façon confidentielle, parce que tous les pays n’ont pas la même valeur marketing. L’information actuelle est que l’agence marketing dit qu’on est en discussion avec deux ou trois partenaires », révèle notre source. La discussion avec Adidas, selon les informations dévoilées par l’agence marketing aux membres du Comité exécutif de la Fécafoot, propose 1,6 milliards par an, soit plus de 460 millions FCfa de plus que le contrat de Puma. L’on parle aussi dans les couloirs de la marque Nike qui est aussi en pourparlers avec l’agence de marketing chargée de trouver un équipementier aux Lions Indomptables.

Le successeur de Puma devra être une marque de renom, avec des ambitions élevées. La marque Puma est avec le Cameroun depuis 1997 et a officiellement signé un contrat en 1998 avec Iya Mohammed, l’ancien président de la Fécafoot. Puma a renouvelé plusieurs fois les contrats de quatre ans avec le Cameroun (1997-2002 ; 2002-2006 et 2006-2010) avant de signer celui de huit ans en 2010.

05mars
Lire aussi dans la rubrique SPORT

canal de vie

Vidéo