France - Cameroun- Diaspora, "Brigade anti-sardinards": Les vérités crues de Christophe Junior ZOGO
France - Cameroun- Diaspora, "Brigade anti-sardinards": Les vérités crues de Christophe Junior ZOGO
 
FRANCE :: SOCIETE
  • Camer.be : Parfait Valère Mbeg
  • vendredi 22 février 2019 12:30:00
  • 8676

France - Cameroun- Diaspora, "Brigade anti-sardinards": Les vérités crues de Christophe Junior ZOGO

Depuis le saccage des ambassades du Cameroun en Allemagne et à Paris par ceux qui se surnomment sur les réseaux sociaux B.A.S (brigade anti-sardinard) déclarant la guerre à ceux qui soutiennent le « dictateur » Paul Biya, 86 ans, Président du Cameroun depuis 1982 et ayant obtenu du peuple un nouveau mandat de sept ans en Octobre 2018, rien ne va plus entre les anciens opposants au régime de Yaoundé qui, à la vue du spectacle offert en mondovision doit boire du petit lait.

En effet, le régime de Yaoundé à moins d’avoir par beaucoup de finesse et de manipulations des esprits, organisé le saccage de ses propres représentations diplomatiques par les activistes déjà bien identifiés et connus de tous les services secrets ne pouvait pas rêver d’un meilleur scénario, afin de justifier l’embastillement des opposants politiques dont certains activistes d'entre eux se réclament d’eux, dans les vidéos largement reprises dans les réseaux sociaux

Les événements du 26 Janvier 2019 en Europe sont encore frais dans les esprits. L'ex commissaire Christophe Junior Zogo, aujourd'hui fonctionnaire au ministère de la justice en france, dans cette vidéos dénonce d’ailleurs l'incapacité de ces activistes à faire la révolution. Pour lui, ce sont "des délinquants sans aucune discipline ni conviction idéologique, des clochards incapables de travailler bref, des bandits et des ignares n’ayant même pas le niveau du C.E.P.E".

22févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo