Camer.be
CAMEROUN :: Contrebande : Un navire saisi par la douane :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: Contrebande : Un navire saisi par la douane :: CAMEROON
  • Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA
  • lundi 21 janvier 2019 08:39:00
  • 1159

CAMEROUN :: Contrebande : Un navire saisi par la douane :: CAMEROON

Le bateau qui contenait des marchandises entrées frauduleusement au Cameroun a été stoppé dans le cadre de l’opération Halcomi.

L’opération spéciale « Halcomi » (Halte au commerce illicite), de la douane camerounaise, a permis de mettre la main, il y a quelques jours, sur une importante cargaison de marchandises en provenance d’un pays voisin. Il s’agissait principalement de produits brassicoles, liqueurs agro-alimentaires, vins et autres. Ces marchandises entrées frauduleusement étaient destinées au marché camerounais.

Selon le capitaine des douanes, Hugues Kuetche, point focal de l’opération Halcomi à Douala, ces produits n’avaient pas le cachet de l’administration des douanes qui indique le type de marchandise transportée. En outre, le commandant du navire a choisi d’accoster sur un quai spécialisé, où la douane n’a pas de poste de contrôle. Et c’est à cet endroit précis que le camion affrété pour le transbordement attendait d’être chargé pour des livraisons dans les marchés, sans règlement des frais de douane exigibles.

Malheureusement pour ces malfaiteurs, les renseignements donnés aux éléments de la douane ont permis de mettre la main sur l’embarcation après une patrouille de deux heures en compagnie de la Marine. Pendant l’exploitation du conducteur du gros porteur, on a découvert que la plus grosse partie de l’embarcation se trouvait encore dans le navire, qui a également été saisi par les douaniers.

« Nous avons été informés de la circulation de ce bateau du côté de Bonaberi et nous avons placé des équipes de surveillance vers l’entrée ouest de la ville, ce qui a permis l’interpellation de celui-ci », a précisé le point focal. camer.be. Pour le moment, le moyen de transport est déclaré saisi, et demeure sous suggestion douanière, ainsi que les marchandises. Le consignataire et le commandant du navire ont été entendus, et les procès-verbaux établis. Les douaniers attendent que les concernés paient les amendes et les droits nécessaires. Le commandant du navire a reconnu avoir enfreint la loi, en ne se signalant pas au poste douanier de Youpwe.

On parle de contrebande quand les marchandises sont livrées frauduleusement. Le consignataire et le commandant du navire vont donc répondre de ce forfait. Les opérations spéciales organisées par la Direction générale des douanes comme Halcomi ont pour but d’enrayer ou réduire à néant des pratiques qui entraîneraient une concurrence déloyale, et aussi de lutter contre les fausses déclarations dans les valeurs.

21janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo