Camer.be
CAMEROUN :: Réaménagement du gouvernement : Le vendredi le plus long :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Cameroon Tribune : Yves ATANGA
  • lundi 07 janvier 2019 06:28:00
  • 2182

CAMEROUN :: Réaménagement du gouvernement : Le vendredi le plus long :: CAMEROON

Le président de la République a nommé un nouveau Premier ministre et redistribué des cartes au sein de l’équipe gouvernementale le 4 janvier. Clichés d’une folle journée de suspense.

Au pays de l’attente permanente du remaniement, ce vendredi 4 janvier a commencé un peu comme les autres, depuis la prestation de serment du président de la République élu à l’issue de la l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. Une attente, comme les Camerounais savent en créer, renforcée le 30 novembre lorsque la Confédération africaine de football décide du « glissement » de l’organisation de la 32e Coupe d’Afrique des Nation, prévue en 2019 au Cameroun. Le suspense a été levé ce 4 janvier au cours du journal parlé de 17h à la CRTV, tranche d’antenne qui a certainement battu tous les records d’audience au cours des trois derniers mois. Et le président Paul Biya, qui a toujours sa touche personnelle pour étonner son monde, y est allé cette fois en deux temps.

17h : le nom du nouveau Premier ministre est dévoilé. L’heureux élu, Joseph Dion Ngute n’est pas un inconnu de la scène politique nationale. Le nouveau PM peut ainsi, savourer seul quelques heures de vedettariat, pendant que les supputations gagnent en intensité au fil des minutes. Le journal s’achève sans autres décrets, puis suivi par une tranche spéciale : portrait, première réaction du promu. Mais toujours pas de suite. Les signaux sont au vert, de toute façon. La « fumée blanche », comme on dit ici, est « en cours de téléchargement ».

La lecture du décret 2019/001 portant nomination du Premier ministre chef du gouvernement, n’a pas été suivie, comme d’habitude par celle d’autres textes portant notamment réaménagement du gouvernement. Ce qui a évidemment ouvert la voie à un long suspense. Environ trois heures où les journalistes en studio, eux-mêmes étreints par l’impatience et la frénésie, ont dû déployer des trésors d’imagination pour meubler l’antenne, bien conscients de que la « suite » n’allait pas tarder. Bref, entre 17h et 20h, quand intervient le journal parlé du soir, le cœur de la Nation bat à la Maison de la radio, où d’ailleurs un dispositif de retransmission radiotélévisée en direct est bien en place.

La délivrance intervient donc peu après 20h. Alain Belibi, le directeur central de l’antenne radio est annoncé. C’est à lui que revient l’honneur de faire découvrir les choix de Paul Biya, pour ce premier gouvernement du septennat. Les noms défilent. Il y a des surprises, comme toujours : Celestine Keutcha Courtes, Jean de Dieu Momo, François Bolvine Wakata… camer.be. Des changements de portefeuille, des sortants, des promus, et plusieurs « maintenus ».

Le « verdict » du décret est à l’image du signataire. Le roi du contrepied a encore frappé. L’ambiance monte d’un cran. Amis, familles, collaborateurs, journalistes se ruent vers les domiciles des membres du gouvernement. Après la journée, la nuit aussi sera immanquablement longue… .

07janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo