Camer.be
CAMEROUN: EMPRISONNÉ ILLÉGALEMENT DEPUIS PLUS DE 2 ANS AMADOU VAMOULKÉ EST UN OTAGE POLITIQUE :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Correspondance : REDHAC
  • mardi 13 novembre 2018 10:07:00
  • 3913

CAMEROUN: EMPRISONNÉ ILLÉGALEMENT DEPUIS PLUS DE 2 ANS AMADOU VAMOULKÉ EST UN OTAGE POLITIQUE :: CAMEROON

Le REDHAC (Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale), le CIRLAV (Comité International pour la Réhabilitation et la Libération de Monsieur Amadou Vamoulké) et AIDL (Alliance Internationale pour la Défense des Droits et des Libertés) dénoncent la détention illégale et à des seules fins politiques au Cameroun depuis le 31 juillet 2016 de M. Amadou Vamoulké, Journaliste et ancien Directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV), qui va comparaître mardi 4 décembre 2018 devant le Tribunal Criminel Spécial (TCS) de Yaoundé après un record mondial de 14 renvois successifs !

M. Vamoulké est emprisonné illégalement car il bénéficie du statut d’inculpé libre. Son procès, qui a été renvoyé à quatorze reprises consécutives, ne peut se tenir car les charges sont inexistantes et l’accusation a avoué ne pas avoir trouvé de témoin à charge. Considéré comme trop intègre, ce prisonnier politique est innocent.

Le REDHAC, le CIRLAV et AIDL soulignent la réputation de gestionnaire honnête de M. Vamoulké en relevant que:

• Sa gestion de la CRTV a fait l’objet d’une quinzaine de missions d’investigation, entre autres du Contrôle Supérieur de l’Etat (CONSUPE), qui n’ont relevé absolument aucune
malversation ou erreur de gestion.

• L’Agence de régulation des marchés publics (ARMP) lui a décerné le prix du meilleur gestionnaire public, devant 600 hauts responsables, sur le critère du respect des règles de la commande publique.

• Sa détention est illégale car il a le statut d’inculpé libre qui interdit son emprisonnement préalable.

• Faute de charges crédibles; le procès de cette personnalité a été reporté à douze reprises consécutives!!!

• Monsieur Vamoulké avait de lui‐même divisé son salaire par quatre, le trouvant « indécent ».

• Il a imposé à la CRTV des procédures de marchés pour mettre fin aux attributions "douteuses".

• Il a mis en place pour la première fois des appels à candidatures transparents à la CRTV.

Après plus de deux années d’incarcération illégale, cette personnalité camerounaise bénéficie d’une vaste campagne internationale de soutien qui associe plus de mille personnes dont de nombreux dirigeants internationaux de l’audiovisuel public avec lesquels il a collaboré, au premier rang desquels figure M. Hervé Bourges ainsi que les dirigeants actuels ou anciens de TV5 Monde, Radio Canada, Radio France, UPF, URTI, RFP et d’autres organismes audiovisuels publics africains (Nigéria, Bénin, Burundi, Tunisie, Tchad, ...).
De nombreuses personnalités de la société civile camerounaise (ambassadeur, magistrat, juriste, banquier, entrepreneur, ingénieur, comédien, journaliste, …) ont aussi eu le courage de lui apporter un soutien public.

Une majorité de camerounais est convaincue que le Cameroun ne peut se permettre de neutraliser ceux et celles de ses fils et de ses filles qui montrent le chemin vers un avenir où les « bonnes pratiques » feront oublier les pratiques actuelles encore trop souvent basées sur les intérêts personnels et égoïstes.

Faute de mettre fin à la torture morale subie par M. Amadou VAMOULKE, l’audience du TCS qui se tiendra ce mardi 4 décembre 2018 à Yaoundé apparaîtrait comme une mascarade de justice politique.

Signez et faites signer la pétition sur change.org/p/vamoulke  

Partagez et faites partager la page facebook.com/vamoulke 

Contact vamoulke@vatim.com 

13nov.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo