Camer.be
CAMEROUN :: Axe Douala-Nkongsamba : La gendarmerie sensibilise les usagers :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: Axe Douala-Nkongsamba : La gendarmerie sensibilise les usagers :: CAMEROON
  • Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA
  • mardi 11 septembre 2018 16:00:00
  • 2940

CAMEROUN :: Axe Douala-Nkongsamba : La gendarmerie sensibilise les usagers :: CAMEROON

Pendant trois jours, les pandores ont rappelé les règles de sécurité.

Les infractions les plus récurrentes sur les axes routiers sont le non-respect de la limitation de vitesse, et donc l’excès de vitesse, le dépassement irrégulier, et bien d’autres. Pour assurer une rentrée paisible et des déplacements sans risques aux populations sur la Nationale n°5 (qui comprend l’axe Douala-Nkongsamba) que les éléments de la Légion de gendarmerie du Littoral, en synergie avec le haut commandement, ont entamé, le 9 septembre 2018, une sensibilisation auprès des automobilistes usagers de cet axe routier.

Sur le terrain, les gendarmes ont vérifié la validité des polices d’assurance, extincteurs, ceintures de sécurité, surcharge de marchandises, contrôlé les défauts d’immatriculation, les défauts de visite technique, les défaillances du système de freinage etc. Rappel du colonel Boum Bissoue, « le commandement central de la gendarmerie a renforcé son dispositif sur les axes routiers en cette période de rentrée ».

L’officier supérieur poursuit : « Nous sommes là pour assurer aux populations un retour des classes paisible et sans incidents. C’est une action qui nous met en synergie avec la population qui, au fil du temps, intègre les préceptes de la sécurité. Et cela permet d’éviter au maximum les accidents ». Richard T., chauffeur à l’agence Nkongsamba Express, apprécie l’opération : « C’est important de toujours sensibiliser les automobilistes, car il y en a encore qui se comportent mal sur la route et sont à l’origine de nombreux accidents ».

Le conducteur professionnel déplore aussi l’état de la route, malgré les quelques travaux d’aménagement engagés çà et là. Jusqu’en fin d’après-midi de ce dimanche 9 septembre 2018, jour du début de la sensibilisation, il n’y avait pas d’incident spécial à signaler. La présence dissuasive des gendarmes a visiblement eu un impact positif sur le comportement des usagers de l’axe Douala-Nkongsamba. La sensiblisation entamée dimanche s’arrête ce mardi 11 septembre .

11sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo