Camer.be
CAMEROUN :: SDF : L’Honorable Nintcheu annonce le boycott de l’interdiction du Sous-préfet de Douala 1er :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • radiobalafon.net : Claire-Luce Angouande
  • vendredi 24 août 2018 00:00:00
  • 1220

CAMEROUN :: SDF : L’Honorable Nintcheu annonce le boycott de l’interdiction du Sous-préfet de Douala 1er :: CAMEROON

Le Sous-préfet de l’arrondissement de Douala 1er interdit le meeting et la marche de protestation de l’Honorable Jean Michel Nintcheu prévus le 15 Septembre 2018.

Dans la décision n◦352 du 22 Août 2018 parvenue à la rédaction de Radio Balafon, Jean Marie Tchakui, le sous-préfet de Douala 1er stipule clairement que : « la tenue du meeting à la salle des fêtes d’Akwa et d’une marche dans certaines artères de l’arrondissement de Douala 1er sont et demeurent strictement interdites ». Le sous-préfet de Douala 1er justifie cette double interdiction par la nécessité de la préservation de l’ordre public dans sa zone de commandement. Selon la décision, « le contexte actuel ne se prête pas à une manifestation de rue susceptible en tout état de cause de porter atteinte à l’ordre public ».

Rencontré par la rédaction de Radio Balafon, le Président Régional du Social Démocratic Front (SDF) pour le Littoral, l’Honorable Jean Michel Nintcheu déclare que : « le Sous-préfet n’a aucune qualité, ni aucun pouvoir pour interdire un meeting. Il prend acte du meeting et à la rigueur il peut faire encadrer le meeting ».

Par ailleurs, Jean Michel Nintcheu affirme que sa marche et sont meeting auront effectivement lieu : « Je ne vois pas pourquoi d’autres partis politiques seraient en train de se déployer sur le terrain et le SDF ne pourrait pas faire son meeting. Çà aura lieu le 15 Septembre dans les conditions que j’ai indiquées dans la déclaration ».

Toutefois, la décision du sous-préfet de Douala 1er précise que tout contrevenant à ces dispositions « s’expose aux sanctions prévues par la législation en vigueur ». En attendant le 15 Septembre prochain, les Commissaires de Sécurité publique des 1er et 4ème arrondissement et les commandants des Brigades Territoriales de Gendarmerie de Bonanjo et d’Akwa-Sud sont chargés de faire exécuter la décision d’interdiction du meeting et de la marche du SDF.

24août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo