Camer.be
CAMEROUN :: Lions indomptables : Les destinations exotiques hors-jeu :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT CAMEROUN :: Lions indomptables : Les destinations exotiques hors-jeu :: CAMEROON
  • Mutations : Claude Olivier Banaken
  • jeudi 23 août 2018 01:01:00
  • 2607

CAMEROUN :: Lions indomptables : Les destinations exotiques hors-jeu :: CAMEROON

Moukandjo, Bassogog, Siani, Teikeu… évoluant respectivement en Chine et en Arabie saoudite n’ont pas été convoqués par le duo hollandais en vue de la rencontre du 08 septembre prochain.

« C’est une nouvelle ère qui s’ouvre » pour l’équipe nationale fanion de football du Cameroun. Clarence Seedorf et Patrick Kluivert ont officiellement pris fonction sur le banc de touche des Lions indomptables. Au cours d’une conférence de presse donnée lundi 20 août dernier, au siège de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), le nouveau staff technique des Lions indomptables a rendu public sa toute première liste des 23 joueurs sélectionnés en vue du match du 08 septembre prochain contre les Comores, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019.

Pour cette première face à la presse locale, Clarence Seedorf a clairement indiqué son intention de constituer un groupe formé uniquement des joueurs qui évoluent dans des championnats de première zone dans des pays tels que la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie,…fermant ainsi toute chance de sélection à ceux qui prennent des destinations exotiques comme la Chine, l’Arabie Saoudite,…A en croire l’entraîneur principal des Lions indomptables du Cameroun, « ces championnats de seconde zone ne respectent pas totalement les critères que doivent avoir des footballeurs professionnels.»

De l’avis de nombreux confrères, « la méthode Seedorf » permet de limiter le pouvoir de certains agents de joueurs qui se servent de l’équipe nationale pour propulser les carrières de leurs protégés. En effet, pour constituer leur première liste des 23 sélectionnés, le duo hollandais (Seedorf et Kluivert) s’est focalisé sur les performances de début de saison des joueurs camerounais qui évoluent dans les championnats européens. Un groupe qui selon Seedorf, est « l’introduction de la nouvelle philosophie de l’encadrement technique », qui compte également installer la discipline au sein de l’équipe nationale.

Binationaux

Au terme de sa tournée de prospection en Europe, Seedorf est parvenue à ramener trois binationaux dans la tanière. L’attaquant Paul Georges Ntep, sociétaire de Wolfsburg. Âgé de 26 ans, l’ancien joueur de Saint Etienne compte deux sélections avec l’équipe de France (juin 2015 en amical face à l’Albanie et la Belgique), mais jamais en match officiel. Il est donc toujours éligible avec les Lions indomptables. Le nouvel entraîneur du Cameroun a aussi réussi à convaincre le milieu de terrain niçois de 24 ans Adrien Tameze, qui a finalement opté pour son pays d’origine, ainsi que Jérôme Onguene, défenseur du RB Salzbourg. Ces deux derniers ont été internationaux tricolores dans les catégories jeunes.

« Paul Ntep et tous ceux qui ont accepté de revenir, sont des joueurs qui nous ont dit qu’ils croient au projet que nous apportons », affirme Clarence Seedorf sans toutefois donner plus de précisions sur son projet et sa vision pour l’équipe nationale du Cameroun. Si dans cette liste on note les « come-back » des joueurs comme Eric Maxime Choupo Moting, Allan Nyom et Gaétan Mbong, Par contre, toujours pas de retour en sélection pour Nicolas Nkoulou que l’entraîneur a récemment rencontré à Turin. « Trop de choses se sont déroulées dans le passé. Nicolas nous a dit qu’il aime son pays, mais pour le moment il préfère se concentrer en club. Nous aurons plus de temps pour essayer de le convaincre parce que c’est l’un des meilleurs défenseurs du moment », explique Clarence Seedorf.

Grands absents

Parmi les grands absents de cette liste des 23 retenus figurent Christian Bassogog, le meilleur joueur de la Can 2017 et Benjamin Moukandjo, capitaine de l’équipe. A la surprise générale, ces deux joueurs cadres n’ont pas bénéficié de la confiance du nouveau banc de touche des Lions indomptables du Cameroun. « En sport ce que vous avez fait hier ne compte pas. C’est l’avenir le plus important. Nous savons ce que certains joueurs peuvent apporter par conséquent nous n’avons plus besoin de les voir », martèle Seedorf avant que son adjoint ne brandisse une autre raison.

« Nous savons que nous avons deux joueurs important en chine (Bassogog et Moukandjo, Ndlr). Effectuer 12h de voyage aller et 12h au retour pour un seul match ce n’est pas évident », ajoute Patrick Kluivert. S’agissant du futur capitaine de l’équipe, Seedorf confie que le choix va se faire progressivement et naturellement. « ca fait seulement 10 jours (Lundi 20 août dernier, Ndlr) que nous avons été nommés. Nous avons besoin de temps. Avec le temps on peut faire de bonnes choses. » Renchérit Kluivert, l’entraîneur adjoint.

Programme

Les Lions indomptables convoqués et leur nouveau staff technique se retrouvent à Nairobi au Kenya, le 3 septembre prochain pour 3 jours de stage. Clarence Seedorf et ses joueurs vont par la suite se retrouver aux Comores le 6 septembre, pour livrer le match contre la sélection comorienne deux jours plus tard. Après la rencontre, les Lions vont retourner à Nairobi. Le Cameroun d’office qualifié à tant que pays organisateur de la Can 2019, ces matchs lui servent juste de rodage.

23août
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo