Camer.be
Cameroun, Serge Espoir Matomba : Le candidat à  la présidentielle de 2018 :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Correspondance : Jacques Onguong
  • samedi 09 décembre 2017 14:05:52
  • 3757

Cameroun, Serge Espoir Matomba : Le candidat à  la présidentielle de 2018 :: CAMEROON

Serge Espoir Matomba est sur la scène publique depuis 2010, année officielle de son engagement en politique. Le premier secrétaire du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale (PURS), est le candidat de son parti pour la prochaine élection présidentielle en 2018.

Dans un pays où les jeunes ont du mal à s’engager en politique, au regard de la mystification de la vie publique, Serge Espoir Matomba a choisi l’anticonformisme. Il s’est lancé en politique alors qu’il était encore très jeune.

A 25 ans, il dit avoir été frappé par « la précarité dans laquelle vit une grande partie de la population camerounaise. », il s’est alors interrogé sur sa contribution au mieux vivre des jeunes Camerounais. L’homme estime que l’environnement socio-économique ne favorise pas l’émergence des jeunes. Selon lui, le problème social ambiant n’est rien d’autre que la conséquence de la mauvaise gouvernance.

Le candidat à l’élection présidentielle de 2018 a réfléchi à possibilité d’imposer une nouvelle Œuvre politique à son pays et faire entendre sa voix en tant que Premier Secrétaire du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale. Serge Espoir se définit avant tout comme un homme de terrain.

« J’ai parcouru l’étendue du territoire national pour rencontrer les jeunes. J’ai échangé avec eux, j’ai touché du doigt les difficultés quotidiennes qui sont les leurs. En 2011, J’ai vu comment le cholera faisait des ravages dans la partie septentrionale du Cameroun et dans d’autres régions. La même année, mon parti et moi faisions des propositions à Elecam pour l’amélioration du scrutin électoral au Cameroun, nous avons toujours encouragé les jeunes à voter. »

Le 30 Septembre 2013 il a été élu Conseiller Municipal de Douala IV. Un acte qu’il conçoit comme un appel à travailler et lutter aux côtés de ses frères camerounais pour le développement du pays. Mais il regrette le musellement auquel il est confronté lors des conseils municipaux. Le 22 Novembre 2017 lors du dernier conseil consacré au vote du budget, il a eu des échanges très tendus avec le maire Frédéric Amond Koum Elangue qui lui a refusé le droit à la parole.

Par ailleurs en 2014, Suite à l’augmentation du prix des hydrocarbures par le gouvernement Camerounais, et l’adoption du projet de loi portant sur la ratification des Accords de partenariat Économique, Serge Espoir Matomba a engagé une grève de la faim qui a abouti à l’arrestation de ses camarades et lui, puis la rédaction d’un mémorandum contenant des revendications avec garantie de prise en compte effective des doléances par le chef de l’Etat. Pour lui les APE asphyxient l’économie du Cameroun et vont davantage appauvrir les Camerounais.

A titre de rappel, Serge Espoir Matomba est née le 30 Septembre 1979 à Douala, d’un père agent de police d’une mère au foyer. Elevé dans des conditions modestes, il a bénéficié d’une éducation chrétienne rigoureuse, associée aux valeurs humaines telles l’amour du prochain, le sens du partage et de la responsabilité. Très jeune, il se lance dans la vie active. Serge Espoir Matomba a vécu sa toute première expérience professionnelle en créant son cabinet d’étude et de viabilisation de projets à 17 ans. Ainsi s’envole-t-il quelques temps après au Portugal et dans d’autres pays où il développe des activités. Il est depuis le 10 Juin 2017 candidat du PURS à la présidentielle de 2018.

09déc.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo