Cameroun: Pour une histoire de viande dans la sauce, Christine Onambele fracasse la tête de son époux avec une louche :: CAMEROON

Cameroun: Pour une histoire de viande dans la sauce, Christine Onambele fracasse la tête de son époux avec une louche :: CAMEROON

Cameroun: Pour une histoire de viande dans la sauce, Christine Onambele fracasse la tête de son époux avec une louche :: CAMEROON
Cameroun: Pour une histoire de viande dans la sauce, Christine Onambele fracasse la tête de son époux avec une louche :: CAMEROON
Cette histoire de la viande dans la sauce est en train d'animer les causeries dans les rues et les gargottes de la ville de Mbalmayo, chef lieu du département du Nyong et So'o dans la région du Centre au Cameroun.

Il ne s'agit pas du titre à succès "dans la sauce" de Reniss, encore moins une sauce qui n'a pas existé mais, d'une vraie sauce locale objet de litige entre un couple et qui a fini par les opposer violemment

Selon des témoignages concordants recueillis sur place, Monsieur Onambele avait formellement interdit à son épouse de boire de l’alcool à l’occasion des cérémonies. Cette dernière n’avait pas obtempéré et continué de lever le coude à chaque fois qu’elle en avait l’occasion.

Avant-hier, Madame Onambele avait mis encore à profit une cérémonie de fiançailles qui se déroulait au quartier mécanicien, pour reprendre la bouteille. En état d’ébriété, elle a été finalement conduite par un groupe de femmes chez elle. 

Quelques heures après son sommeil comateux, dame Onambele en l'absence de son mari supposé rentrer de son boulot à 17 h, s'est précipité à la cuisine et a vidé les "obstacles" (viande, ndlr) de la sauce de Monsieur Onambele

Ce dernier ayant invité quelques amis pour fêter la réussite de son fils aux examens du BEPC, s'est rendu compte que la sauce qui devait accompagner leur riz sénégalais préparé la veille est "vierge" et a haussé le ton. Une remarque qui n’a pas plu à l’épouse qui lui a rétorqué que « celui qui veut manger n’a qu’à le faire ». 

Suffisant pour que sieur Onambele lui assène une gifle mémorable. Dame Onambele, toujours dans son état d'ébriété s’est alors précipitée dans la cuisine pour attraper une louche avec laquelle elle a assené trois coups à la tête de son mari qui sera évacué a l’hôpital départemental de Mbalmayo.

Dame Onambele ayant pris conscience de sa forfaiture  est portée disparue depuis lors. Une enquête est ouverte par les forces de l'ordre à Mbalmayo. 

Comme quoi, il n'est pas interdit de boire. Mais, en abuser  n'est pas conseillé. Les femmes tout comme les hommes, ont peu de contrôle sous l’effet de l’alcool. Elles se saoulent la gueule, bagarrent, se livrent à des bestialités, reviennent à la maison paumées, parfois sous le regard impuissant des enfants. 

A Mbalmayo depuis quelques années, certaines femmes, célibataires ou mariées, commencent l'après-midi par l’alcool, continuent par les cigarettes, puis finissent sous les lampadaires la nuit.

© Camer.be : Yolande Tankeu , Envoyée Spéciale à Mbalmayo

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Rigobert Song, de la survie à l’ambition
Rigobert Song, de la survie à l’ambition
Facebook
réclame
Joël METANG Président de Prestige Club Invité SOPIEPROD
évènement
Cameroun: Pour une histoire de viande dans la sauce, Christine Onambele fracasse la tête de son époux avec une louche :: CAMEROON
actuellement sur le site