Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA

Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA

Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA
L'Union africaine avait annoncé vendredi son intention de déployer une mission de 5 000 hommes pour six mois renouvelables au Burundi. Le gouvernement a opposé un refus catégorique.Les deux chambres du Parlement burundais se réunissent lundi 21 décembre en Congrès extraordinaire pour débattre de l'annonce par l'Union africaine (UA) du déploiement d'une mission de maintien de la paix au Burundi, englué dans une grave crise politique depuis huit mois.

Avec la décision vendredi de l'UA de créer une Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu), forte de 5 000 hommes et pour une durée de six mois renouvelables, afin d'y enrayer le cycle des violences, la pression s'est accrue sur le gouvernement burundais.

Le Conseil de paix et de sécurité de l'UA, qui a autorisé cette mission, avait donné quatre jours à Bujumbura pour accepter ce déploiement, faute de quoi le bloc panafricain prendrait des "mesures supplémentaires" pour s'assurer qu'il ait lieu.

Bujumbura n'a même pas attendu la fin de cet ultimatum pour opposer un refus catégorique.

"Force d'invasion et d'occupation"

"Si les troupes de l'UA venaient sans l'aval du gouvernement, il s'agirait alors d'une force d'invasion et d'occupation" et le gouvernement burundais se réserverait "le droit d'agir en conséquences", a prévenu dimanche Jean-Claude Karerwa, porte-parole adjoint du président Pierre Nkurunziza.

Dans le même temps, le branle-bas de combat a été lancé dans les rangs du CNDD-FDD, le parti présidentiel, dont plusieurs des membres ont utilisé les réseaux sociaux pour exprimer avec force leur opposition à cette mission.

La convocation en Congrès de l'Assemblée nationale et du Sénat, deux chambres archi-dominées par le CNDD-FDD, est un événement rare - c'est une première depuis le début de la crise fin avril -, qui témoigne du fait que le moment est jugé grave par le pouvoir.

"L'objectif de cette réunion extraordinaire est de donner la parole au peuple à travers ses représentants", a expliqué un cadre du CNDD-FDD.

"Le débat va être retransmis en direct à la radio et à la télévision publiques pour faire participer tout le monde, et à la fin le peuple va s'exprimer sur ce déploiement à travers ses élus", a-t-il ajouté.

Un analyste burundais ayant requis l'anonymat a estimé qu'en faisant ainsi appel aux "représentants du peuple, le pouvoir de Nkurunziza veut muscler ses arguments et donner une plus grande légitimité à son refus des troupes sur le sol du Burundi".

"La problématique du génocide"

"Sur la 'Maprobu', le peuple du Burundi doit avoir le mot final", a approuvé dans un tweet le chef de la diplomatie burundaise, Alain Aimé Nyamitwe.

"On nous a convoqués pour un débat public et médiatisé qui va porter sur la problématique du déploiement des troupes de l'UA et sur celle du génocide au Burundi", a expliqué sous couvert de l'anonymat un député proche d'Agathon Rwasa. 

Chef historique des rebelles du FNL, M. Rwasa était considéré comme le principal opposant au président jusqu'à l'élection présidentielle de juillet, qui a permis à M. Nkurunziza d'être réélu pour un troisième mandat. 

Contrairement au reste de l'opposition, il a ensuite accepté de "jouer le jeu" des institutions, en siégeant avec ses troupes à l'Assemblée nationale, dont il est devenu le premier vice-président.

La radicalisation du pouvoir ces dernières semaines fait peser le risque d'un génocide, selon la communauté internationale.

"L'Afrique ne permettra PAS un autre génocide sur son sol", a affirmé la semaine dernière le Conseil de paix et de sécurité de l'UA, en référence au Rwanda où le génocide de 1994 a fait 800.000 morts, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

L'ancien président burundais Pierre Buyoya a également mis en garde contre "un risque de génocide" au Burundi et dénoncé la volonté des dirigeants actuels du pays d'ethniciser la crise.

Le Burundi est plongé dans une profonde crise politique depuis la candidature fin avril de M. Nkurunziza à un troisième mandat, jugé par ses adversaires contraire à la Constitution et à l'Accord d'Arusha ayant permis la fin de la guerre civile (1993-2006) entre l'armée dominée alors par la minorité tutsi et des rébellions hutu.

La mise en échec d'un coup d'Etat en mai, la répression brutale de six semaines de manifestations quasi-quotidiennes à Bujumbura à la mi-juin et la réélection de M. Nkurunziza lors d'un scrutin controversé à la mi-juillet n'ont pas empêché l'intensification des violences, désormais armées.

Source : Avec AFP
© Source : Avec AFP

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

FIERCAMER
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA France (Dijon)
"L'Afrique ne permettra pas un autre gnocide sur son sol"... pendant ce temps en RDC les populations sont massacres; mais coe "la communaut internationale" ne dis rien, nos spcialistes en motions tlguide et gomtrie variable n'en ont cure....
WiseMan
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA United States (Miami)
L'UA joue visiblement s credibilite au Burundi. Si on peut lui conceder que la RDC soit un morceau trop gros a croquer, on comprendra tres difficilement qu'il ne soit pas capable de gerer des cas plus "abordables" comme celui du Burundi...

Au moins symbliquement, ca contribuerait a diluer cette image negative de continent imature, incapable de se prendre en main qui colle a la peau de l'Afrique...
gabson
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA Germany
La navet de certains africains me sidre!!!
O est l'UA en LIBYE?
O est l'UA en RDC?
O est l'UA au MALI?
O est l'UA au Nord-Nigria?
O est l'UA en Cte d'ivoire?
O est l'UA en RCA???

C'est au Burundi qu'ils peuvent "facilement" dployer 5000 hommes!!! L, un problme de financement curieusement ne se pose pas!!! Si le principal parti d'opposition accepte le "jeu dmocratique", qui organise donc les violences armes et qui fournit ces armes???
En fait:
en 2011 la Chine donne au Burundi 15 000000 de dollars sans intrt; elle se lance construire le palais prsidentiel au Burundi, des coles primaires et universitaires; elle construit un hpital de rfrence au Burundi...

"La coopration sino-rundi est une des plus fructueuses dAfrique."

http://www.afriquechine.net/2010/burundi+chine+un+renforcement+de+la+cooperation+militaire.html
WiseMan
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA United States (Fort Lauderdale)
On peut discuter des strategies employees et/ou des resultats obtenus, mais PERSONNE ne peut refuter le fait que l'UA ait ete presente dans toutes crises politiques africaines a moins d'etre amnesique ou malhonnete!!!
gabson
Burundi : le Parlement se runit en Congrs pour dbattre de la mission de l'UA Germany
Le camp de la malhonntet et de la btise est bien connu dans ce site! Une prsence inutile est plus dangereuse qu'une absence effective!
en Cte d'ivoire, le reprsentant de l'UA avait rendu son rapport; il a t Ignor! En LIBYE, l'UA tait contre l'intervention sauvage de sarkon! sarkon est intervenu, a massacr les LIBYENS...si l'UA s'y opposait vraiment elle aurait dj poursuivi sarkon! en RDC l'UA est cense primer sur les autres instances sur les questions africaines! Elle est o?
C'est donc trs malhonnte et trop bte de ne pas comprendre le sens des questions simples!

Ne pas seulement lire afp, lisez aussi

http://burundi-agnews.org/justice/burundi-8-putschistes-principalement-du-reseau-pierre-buyoya-a-la-barre-coup-detat-du-13052015

Ah! Ils s'apprtent dire c'est la propagande du gouvernement; bien sr que afp ne fait pas de propagande, car ils sont des blancs!!!

Il n'y a plus d'information monocole; et c'est une chance pour l'AFRIQUE!!!
gabson
Nous sommes paris, loin du CAMEROUN!

http://fr.sputniknews.com/france/20151221/1020456727/bidonville-paris-migrants.html
sandja-BOHKI
@WISEMAN
#4

Il faut arrter de raconter des neries. Que vaut la prsence dune organisation soi-disant Africaine suppltive de lONU et finance 93% par lUnion Europenne ? Nulle, boire encore moins ! Prsence ne signifie pas figuration. Par contre, WISEMAN signifie SOTTISIER.
sandja-BOHKI
#7

Lire :

Nulle, voire encore moins !
WiseMan
Rappellons que l'UA est la meme organisation fanfaronnisee par Kadhafi pour se faire introniser "roi d'Afrique"

Si certains idolatreurs de Kadhafi estiment qu'elle ne vaut rien alors ils doivent s'interroger sur le sens de leur idolatrie...
sandja-BOHKI
@WISEMAN
#9

Allons ! WISEMAN !

Vous navez pas le sens de la mesure du temps et des situations ! Normal pour un idoltre de Normal bling bling !

Kadhafi ne sest jamais fait introniser roi dAfrique ! Do tenez-vous ? Kadhafi a fait des sacrifices notoires pour essayer de pousser lAfrique fuir un tout petit peu lesclavage occidental. Les africains tout corrompus quils sont, votre image, nont pas voulu et lui ont tourn le dos prfrant rester vautrs dans lesclavage.

LUA dont vous parlez nest manifestement pas la mme organisation que Kadhafi fanfaronnait et pour laquelle vos parrains lont gorg et massacr son peuple. Vous vomissez nimporte quoi !

Apprenez fermer un tout petit peu de temps en temps votre btisier malodorant !

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@