Honneur et Fidélité: FIN D’ANNÉE ET CAN TotalEnergies2021:marquage sécuritaire strict
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Honneur et Fidélité: FIN D’ANNÉE ET CAN TotalEnergies2021:marquage sécuritaire strict :: CAMEROON

Pendant qu’il s’échinait à sortir son pays de la tourmente de la seconde guerre mondiale, Winston Churchill, alors premier ministre britannique se fendait de la déclaration suivante je cite : « la prévision est un art difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir ». Fin de citation.

Pour pittoresque qu’elle puisse paraitre dans son énoncé, la boutade de l’homme d’Etat n’en traduisait pas moins la nature quasi insoluble de l’équation à plusieurs inconnues qu’est le domaine de la sécurité des personnes et des biens.

Davantage encore, dans l’actuel contexte de libéralisation et de déstructuration de la conflictualité, avec l’irruption d’acteurs non étatiques dans cette sphère relevant jadis de la souveraineté des Etats.

Dès lors, il serait hasardeux voire périlleux de se livrer à l’exercice qui consiste à prévoir, dans le but de s’y préparer de la manière la plus convenable qui soit, les éventuelles péripéties que pourraient connaitre des évènements inscrits dans un horizon se rapprochant à la vitesse grand V. il s’agit autant des fêtes de fin d’année que de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui lui succèdera sans transition.

Les incessantes vagues migratoires, les rassemblements de plus ou moins grande importance, les instants de liesse populaire et même les mouvements d’humeur qui ne manqueraient pas d’en découler, requièrent en effet un encadrement sécuritaire qui, s’il se voudra strict, devra cependant être assez flexible pour ne pas entraver la jouissance des droits et libertés individuelles.

Ce qui par certains côtés, s’apparente à essayer de faire passer un chameau par le chas d’une aiguille.

C’est pourtant à cet exercice cauchemardesque, tant son coefficient d’incertitudes est élevé, que se livrent les responsables en charge de la sécurité publique. Au gré d’innombrables séances de réflexion, à travers des simulations en état-major, ceci sans omettre les acquis de l’expérience du terrain, le tissu sécuritaire territorial et évènementiel continue de resserrer son maillage.

D’abord à nos frontières, afin d’empêcher A l’intérieur ensuite, pour décourager toute velléité de troubles à l’ordre public, de la part d’anarchistes violents qui n’hésiteront pas à se saisir de la moindre occasion pour s’attaquer à la vie des gens, causant de fait un énorme préjudice à l’image d notre pays.

Reste que les efforts d’imagination, le souci d’anticipation, le degré de préparation, le déploiement des personnels et des matériels, bref, la prédiction de l’avenir n’atteindra le résultat escompté qu’avec l’adhésion de nos populations aux mesures de protection que prendront les pouvoirs publics.

Les contrôles routiers, le code de la route, les mesures barrières contre la Covid-19, et toute autre prescription de l’autorité administrative mériteront de la part de tous, un respect scrupuleux, actif et vigilant, sachant que l’ennemi ne dort jamais, conscient qu’il en va de notre sécurité et de la crédibilité du Cameroun, notre cher et beau pays. /-

Capitaine de Vaisseau
ATONFACK GUEMO
Chef de Division Communication - MINDEF

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo