POISSON, RIZ, BLÉ : La note salée des importations
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: POISSON, RIZ, BLÉ : La note salée des importations :: CAMEROON

Avec un peu plus de 1000 milliards de Fcfa comme déficit commercial enregistré sur les six premiers mois de l’année en cours, le Cameroun très dépendant de l’extérieur court vers un risque de pénurie en cette période de crise sanitaire.

SELON LES CHIFFRES sur le commerce extérieur rendus publics par l’Institut national de la statistique (Ins), au sortir des six premiers mois de l’année 2021, 170 milliards de Fcfa, c’est le montant que représente le déficit de la balance commerciale hors pétrole brut. Cette somme en augmentation de 152 milliards de Fcfa représente une hausse de 15,0% par rapport au premier semestre 2020.

Cette accentuation du déficit commercial résulte de la hausse des dépenses d’importations de 15,4% par rapport au premier semestre 2020. « La hausse des recettes d’exportations de 21,5% enregistrée sur la même période, n’a pas été suffisante pour couvrir les dépenses d’importations », explique le rapport de l’Ins. Les denrées alimentaires de première nécessité produites par la plupart hors des frontières du pays se raréfient et connaissent une envolée des coûts à l’international, de quoi faire souffrir le panier de la ménagère.

La facture des importations est principalement constituée des carburants et lubrifiants (16%) ; des produits de l’industrie chimique (13%) dont les produits pharmaceutiques (5%), des machines et appareils mécaniques ou électriques (12%), du riz (5%), du froment (blé) et méteil (5%). Au Cameroun, les exportations demeurent très peu diversifiées et sont constituées principalement des produits primaires. Les six premiers produits représentent 80,0% des recettes d’exportations du premier semestre 2021.

Selon le rapport de l’Ins, il s’agit principalement des huiles brutes de pétrole (39%) ; du cacao brut en fèves (13%) ; du gaz naturel liquéfié (9%) ; des bois sciés (7%) ; du coton brut (7%) et des bois en grume (4%). Après la baisse des recettes d’exportations enregistrée au premier semestre 2020, du fait des conséquences de la crise sanitaire liée à la Covid-19, le premier semestre 2021 est marqué par un accroissement des recettes d’exportations de 191 milliards de Fcfa (21,5%) en glissement annuel. Sur la période de référence, le Cameroun enregistre des recettes d’exportations d’une valeur de 1 080 milliards de Fcfa pour 3,8 millions de tonnes de marchandises.

La hausse des recettes d’exportations est attribuable à l’amélioration des ventes de certains principaux produits d’exportation. Il s’agit essentiellement des huiles brutes de pétrole qui augmentent de 30,7% ; du cacao brut en fèves (34,2%) ; du coton brut (59,3%) ; du bois scié (6,6%) et du bois en grume (13,8%). L’évolution des exportations se visualise en milliards de Fcfa.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo