Opération Kamikaze : 5 jours pour vacciner 200 000 personnes au Cameroun
CAMEROUN :: SANTE

Opération Kamikaze : 5 jours pour vacciner 200 000 personnes au Cameroun :: CAMEROON

Le ministre de la santé publique donne le coup d’envoi d’une campagne intensive de vaccination contre le corona virus. Il s’agit pour le gouvernement d’écouler le stock de vaccins entre le mercredi 7 juillet et le Dimanche 11 Juillet.

Et pourtant, le 12 Avril 2021, le gouvernent avait lancé le premier plan national de déploiement de la vaccination grâce aux 200 000 doses de vaccins Sinopharm recus de la Chine. Le ministre de la Santé Publique Manaouda Malachie avait alors martelé « Le Gouvernement encourage les populations cibles à se faire vacciner le moment venu, pour espérer atteindre le seuil critique de l’immunité collective » Il concernait prioritairement les personnels médicaux et les personnes âgées de plus de 50 ans. Trois mois après, les résultats observés ne semblent pas satisfaisants. Face à ce manque d’engouement pour la vaccination, le gouvernement change de stratégie.

Le quotidien Le Jour nous apprend qu’il ne reste plus que «Cinq jours pour écouler les doses de vaccin». De ce mercredi 07 au dimanche 11 juillet, le but est d’administrer ces vaccins au plus grand nombre de Camerounais pour atteindre l’immunité collective.

Dans le même sens, Le journal spécialisé dans l’information sur la santé publique precise que «200 000 personnes à vacciner en 5 jours». Pour le Quotidien Echos Santé, Du mercredi 1 au dimanche 11 juillet 2021, le ministre de la Santé publique organise une campagne intensive de vaccination contre le Coronavirus sur toute l’étendue du territoire national. Le Minsanté compte par la suite vacciner 20% de la population d’ici la fin de l’année en cours. Quotidien Echos Santé

Ce que le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune qualifie de « coup d’accélérateur». Le gouvernement lance ce jour une vaste campagne nationale à travers les formations sanitaires des dix régions. Les personnes âgées de 18 ans et plus sont les cibles. Et dans les régions, c’est la mobilisation pour le succès de cette opération destinée à protéger le maximum de Camerounais contre le coronavirus.

En attendant, au RDPC, parti au pouvoir à Yaoundé, c’est le calme après la tempête. La Commission de discipline Ad-hoc du Rdpc vient de donner sa copie : «PaulBiya gracie 23 ‘’condamnés ‘’» Nous aprend l’Action, le journal du parti. Le président national du Parti a accordé sa clémence à certains militants ayant écopé de sanctions disciplinaires après les élections législatives et municipales du 9 février 2020.

Au sujet de la Mauvaise gestion des Affaires foncières, le ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières est sur le grill.«Eyebe Ayissi tente de convaincre!» Ecrit Forum Libre

. Lors des questions orales lundi dernier à l’Assemblée Nationale, les députés se sont déchainés sur le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, dénonçant ainsi la mafia qui a fait son lit dans ce secteur avec son lot de procès interminables devant les différentes Juridictions du Cameroun. A l’occasion, Henri Eyebe Ayissi a apporté des réponses à certaines préoccupations d’actualité relatives aux procédures et à la gestion foncières. Il a aussi situé les parlementaires sur l’état des lieux du processus de réforme foncière en cours engagé il y a 40 ans par le président de la République, et enfin il a présenté les enjeux, défis et perspectives de la gestion foncière au Cameroun.

Cependant que Gervais Mendo Ze, ancien Directeur général de la Cameroon Radio Télévision (CRTV) décédé en prison vient d’être « ressuscité ». Le journal Kalara indique que «La Cour suprême efface les 20 ans de prison du Pr Gervais Mendo Ze». A défaut d’accorder à l’ancien DG de la Crtv la grâce présidentielle qui était déjà planifiée qu’elle exonère sa mémoire de la lourde peine que lui avait infligée le TCS. Ses compagnons d’infortune sont laissés sur le carreau.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo