Vœux du Mouvement de Février 2008 : « Camerounais, restons débout et dignes »
BELGIQUE :: SOCIETE

BELGIQUE :: Vœux du Mouvement de Février 2008 : « Camerounais, restons débout et dignes » :: BELGIUM

L'année 2020 désormais derrière nous aura été caractérisée par des événements qui prouvent que nous vivons dans un monde difficile où règne des querelles diverses. Le Mouvement De Février 2008 profite de la nouvelle année 2021 pour souhaiter les vœux de bonheur et prospérité à tous et à toutes les combattants et combattantes.

Notre message s'adresse à notre vaillant peuple souverain, à nos martyrs de la liberté que nous allons une fois de plus célébrer dans quelques jours, à nos compatriotes victimes de l'injustice au Cameroun  

Nous profitons de la nouvelle année pour lancer un appel aux vrais combattants de la Diaspora progressiste camerounaise et panafricaine de mettre de côté leur ego personnel pour mettre sur pied une vraie plate forme de changement de la Diaspora qui aura pour rôle de rédiger un projet de fédérer toutes les énergies afin que le Cameroun puisse renaître dans un esprit de démocratie et de changement.

Chers compatriotes

La situation est bloquée au plan politique, social et culturel. L’absence de parole et le mépris des Camerounais sont des instruments utilisés par le pouvoir en place pour anéantir les efforts du changement véritable. Des manquements incessants paralysent le tissus social...

Le Mouvement de Février 2008 ne lésinera pas sur les moyens pour dénoncer la régression politique, économique et sociale que fait subir le pouvoir de Yaoundé et ses alliés à notre pays. Ce pouvoir exercé par un clan depuis plusieurs decennies ans a érigé le népotisme et le tribalisme, la médiocrité et le mensonge, la corruption et le vol, la paresse et le goût de la facilité, la spoliation et la prévarication en système de gouvernement.

2020, ce fut donc l’année des mauvais choix : le choix de la répression du peuple couplée d’une justice aux ordres. L’organe judiciaire ferme les yeux sur les actes de musellement de la parole et les atteintes aux droits de l’Homme perpétrés par un pouvoir qui use d’un barbarisme hors norme.

2020, ce fut l’année des mauvais choix d’investissements qui conduisent vers une économie en faillite aujourd’hui.

2020, fut l’année du choix de l’impunité qui laisse libre court à une mauvaise gestion financière qui plébiscite les voleurs et les corrupteurs.

En plus de s’être frauduleusement imposé au pouvoir, Paul Biya, le chef de l'Etat Camerounais a fini de nous convaincre qu’il représente un danger pour notre pays et son avenir.

Personne ne veut vivre dans une société où la règle de droit cède la place à la loi du plus fort, où la vertu cède la place à la corruption. 

Ce n’est pas de la démocratie ! Ce n’est pas la République ! C’est de la tyrannie et du despotisme, même si de temps en temps on y sème une élection truquée. Il est temps que ce style de gouvernance disparaisse !

A ce propos, nous entendons de nombreuses voix s’élever au Cameroun comme à l’étranger pour inviter la classe politique au pouvoir et le corps social et politique à un dialogue national inclusif qui éviterait à notre pays de tomber dans le chaos, tant la crise politique, économique et sociale dans laquelle il se trouve est grave.

Nous pensons à toutes les personnes qui, face aux épreuves de la vie, méritent notre solidarité. 

Toute gratitude aux Camerounais et Camerounaises de la diaspora pour leur contribution inestimable à l’épanouissement de leurs compatriotes.  

Profitons de ce moment de grâce car, quelles que soient nos difficultés, le temps à venir est toujours un temps d’espérance et de se mouvoir. C’est un principe de base de la vie, car tout reste possible tant que l’on reste vivant et déterminé.Restons débout et dignes.

Nos vœux s'adressent également aux personnels de la santé qui, dans un cadre professionnel délabré et un plateau technique laissé à l’abandon, se battent nuit et jour pour sauver des vies déjà bien précaires 

Nous profitons de  l'occasion pour inviter la diaspora camerounaise au respect strict des consignes sanitaires de leur pays d’accueil.
Le même message est aussi adressé  aux nôtres au pays qui doutent encore de l’existence de la pandémie Covid-19 dans nos villes et villages

Au nom de tous les membres du Mouvement de Février 2008, nous formons  donc le vœu que l’année 2021 soit, pour chacun(e) de vous, pour chacun(e) de nous, une année de réveil et d'éveil, une année de bonne santé, de grande espérance, de joie et de réussite à la fois dans nos projets personnels et au service de notre cher et beau pays, le Cameroun.

Bonne et heureuse année 2021 et vive le Cameroun

Fait à Bruxelles le 02 janvier 2021

Marcel Tchangue, Porte Parole du Mouvement de Février 2008 au Cameroun.

Courriel: fev2008cameroun@gmail.com 
http://fev2008cameroun.canalblog.com /

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo