Opinion de Diaspora Pour la Modernité, sur le Président Amadou Ahidjo, à l’anniversaire de son décès
CAMEROUN :: DIASPORA

CAMEROUN :: Opinion de Diaspora Pour la Modernité, sur le Président Amadou Ahidjo, à l’anniversaire de son décès :: CAMEROON

À cette occasion de l’anniversaire du décès de son Excellence Amadou Ahidjo, ancien Président de notre République, l’honneur nous échoit de partager ce moment de réflexion et d’introspection en la mémoire de cet illustre disparu.

Le Président Ahidjo n’a pas eu de son successeur le respect, la reconnaissance et la dignité que lui confère le rôle central qu’il a joué dans l’histoire de notre nation, et ce quel que soit le contentieux historique en cause. Il est scandaleux et honteux, ce traitement que lui a réservé ce successeur, qu’il a pourtant lui-même désigné.

Oui, nous nationalistes camerounais reprochons sans ambages au feu Président Ahidjo d’avoir accepté de jouer le rôle de fondé de pourvoir de la France coloniale au Cameroun, aux dépens des nationalistes qui se battaient pour une véritable Independence du Cameroun.

Ce faisant, le Président Ahidjo a assumé la responsabilité du massacre de dizaines de milliers de patriotes camerounais, de ses adversaires politiques, en plus de participer activement à la mise en place du processus de soumission de notre nation au joug de la vassalité de la France.

De plus, le successeur qu’il s’est unilatéralement choisi a entraîné le Cameroun dans une dérive dictatoriale et monarchique, caractérisée par une absence totale d’État de droit.

Il est toutefois remarquable de constater qu’au fil de son règne, le Président Ahidjo a progressivement fait montre d’une certaine prise de conscience et d’un nationalisme avéré, notamment dans sa gestion rigoureuse de l’économie du pays, dans la construction d’une conscience nationale et du vivre ensemble entre les différents groupes qui forment le peuple camerounais.

À la fin de son règne, le Président Ahidjo a légué à la génération future un pays en paix, une économie saine et en bonne santé, un pays sous-endetté, crédible, fier et respecté dans le concert des nations.

Il est de notre opinion que la dépouille du président Ahidjo doit être ramenée sans délai au Cameroun, en même temps que celles de toutes ses victimes nationalistes qu’il contraignit à mourir assassinés à l’étranger, afin qu’un grand deuil national soit organisé pour tous ces illustres disparus des deux bords de la lutte pour l’accession du Cameroun à sa souveraineté. Le peuple camerounais pourra ainsi clore une page tragique de l’histoire de l’accession de notre pays à l’indépendance.

Que son âme et celles de toutes ses victimes reposent en paix.

N.B. :Diaspora pour la Modernité est une organisation de la société civile de la Diaspora camerounaise, pour qui l’espoir de l’avènement de l’indépendance des institutions démocratiques les unes des autres est la pierre angulaire de son activisme politique au Cameroun. Elle est basée au Canada.

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo